Un verre d'alcool = +10% de risque de cancer du sein !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 28 Septembre 2001 : 02h00
-A +A
Les résultats de l'expertise collective de l'INSERM sur les effets de l'alcool sont consternants ! En particulier, deux « pseudo-nouveautés » y sont annoncées : deux verres d'alcool chez la femme enceinte diminuent de 7 points le QI de l'enfant ; au-dessus d'un verre par jour, le risque de cancer du sein augmente de 10% !

Cirrhoses

Ce rapport concernant les effets de l'alcool sur la santé confirme la vulnérabilité des femmes vis-à-vis des degrés alcooliques. Si la toxicité chez les hommes est indéniable avec 7% des décès contre 2% de décès féminins, les femmes sont plus rapidement et plus sévèrement touchées par certaines pathologies, notamment la cirrhose : il ne leur faut que 10 ans pour développer cette maladie, contre 15 ans chez les hommes. De même, le risque masculin d'être atteint de cette grave affection se multiplie par 3 à 4 à partir de 50g/jour d'alcool (5 verres), contre 30g/j (3 verres) chez les femmes. Et enfin, les personnes obèses ou souffrant de malnutrition ont davantage de risque. Rappelons qu'en 1998, la France a enregistré près de 9.000 décès par cirrhose alcoolique. Diagnostiquée pour la plupart vers 50 ans, 40 à 80% des patients décèdent dans les cinq années suivant le diagnostic.

Cancers

L'alcool atteint toutes les voies aérodigestives supérieures (bouche, pharynx, œsophage, larynx) et multiplie le risque de cancer de 2 à 6 en fonction de la quantité d'alcool ingérée. Associé au tabac, l'alcool multiplie par 44 le risque de développer un cancer de l'œsophage.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 28 Septembre 2001 : 02h00
A lire aussi
L’alcool favorise 7 cancers chez la femme Publié le 29/07/2016 - 09h18

La consommation d’alcool a été associée à 7 localisations de cancers. Cette relation est dite « dose dépendante », c’est-à-dire que plus la quantité quotidienne est importante, pus le risque s’élève, mais elle reste significative chez les « petits » consommateurs d’alcool.

Alcool : votre corps se souvient de chaque verre Publié le 10/11/2004 - 00h00

Les slogans utilisant des critères évasifs tels que « boire avec modération » ou « sans excès » ne sont pas, de toute évidence, assez porteurs pour mettre en garde contre les dangers liés à la consommation d'alcool. Une nouvelle campagne de prévention s'engage autour d'un slogan…...

Le vin, ami ou ennemi ? Publié le 02/06/2014 - 08h00

On l’entend souvent : « le vin, c’est plein de bonnes choses, c'est bon pour le  cœur ! ». Mais, entre les vertus supposées du vin et ses potentiels dangers pour la santé, comment savoir ce qui pèse le plus lourd dans la balance ?

Plus d'articles