Ventre : les fruits sont-ils source de gonflette ?

Ventre : les fruits sont-ils source de gonflette ?

Fraises, cerises, abricots, melon sont arrivés sur le marché, les pêches, c'est pour bientôt. Autant de raisons pour se ruer sur ces fruits savoureux.

Mais… l'excès étant toujours nuisible, mieux vaut bien gérer leur consommation.

Quels sont les bienfaits des fruits ?

  • Les fraises sont bourrées de vitamine C,
  • les cerises regorgent d'antioxydants qui auraient une action bénéfique sur le cholestérol et la graisse abdominale (qu'elles contribueraient à faire diminuer),
  • les abricots et le melon ne sont pas en reste côté antioxydants et carotènes bons pour la peau.

Tous ces fruits apportent des fibres bénéfiques pour le transit intestinal et ils fournissent aussi toutes sortes de sels minéraux, des glucides qui ne sont pas trop vite absorbés, donc pas de risque de fringale ensuite. Enfin, ils sont parmi les aliments les plus riches en eau.

Bref, ces fruits sont excellents pour la santé.
D'ailleurs, cela fait des années qu'on nous recommande d'en manger. Alors, allons-y !

 

Quelles quantités de fruits manger ?

5 portions de fruits et de légumes par jour nous rappelle le PNNS (Plan National Nutrition Santé).

D'après le PNNS :

  • 1 portion de fruits, c'est 2 abricots ou 1 tranche de melon ou 5 à 6 fraises ou cerises.
    Ce qui fait environ 60 g la portion, sauf pour les abricots quand ils sont gros, ce qui est souvent le cas : 1 seul peut peser jusqu'à 70 g.
  • 2 portions de fruits = 120 g.
  • 3 portions de fruits = 180 g.

C'est vraiment la quantité minima.

Pour une alimentation équilibrée à 1800 / 2000 calories, il faut 200 à 300 g de fruits frais par jour et 300 à 500 g de légumes.

Moins de fruits, si on mange beaucoup de légumes et vice-versa.

Répartis sur les trois repas, petit déjeuner, déjeuner et dîner, c'est le top de l'équilibre. Au pire, on les consomme à midi et le soir.

 

Article publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 25/06/2012

Sources : EM Seymour, A Lewis, A Kirakosyan, S Bolling. “The Effect of Tart Cherry-Enriched Diets on Abdominal Fat Gene Expression in Rats” Journal of the American Dietetic Association Volume 108 , Issue 9 , Pages A14 - A14 E. http://www.mangerbouger.fr/
Persson PG, Ahlbom A, Hellers G. Diet and inflammatory bowel disease: a case control study. Epidemiology 1992; 3:47-52.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Nectarine et brugnon

  • La nectarine et le brugnon, que l'on confond souvent, proviennent d'arbres issus du pêcher et créés par le génie humain....
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating