Varicelle : pas d'anti-inflammatoires non stéroïdiens chez l'enfant !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 21 Juillet 2004 : 02h00
Mis à jour le Mardi 02 Août 2016 : 12h58
-A +A

En pleines bouffées épidémiques de varicelle, l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) conseille de ne pas utiliser d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) chez les enfants. Quelques rares complications, mais graves, ont été enregistrées. Aussi, en cas de fièvre, il est recommandé de prendre conseil auprès de son médecin et de s'orienter plutôt vers le paracétamol.

Varicelle : recommandations de l'Afssaps

A la suite d'une enquête de pharmacovigilance révélant quelques cas exceptionnellement graves de complications infectieuses cutanées et sous-cutanées chez des enfants atteints de varicelle, l'Afssaps déconseille l'utilisation d'AINS pour traiter la fièvre et/ou les douleurs. En cas de varicelle ou de suspicion de varicelle, elle recommande de recourir en première intention au paracétamol, en raison de sa bonne tolérance aux doses thérapeutiques et aux gestes habituels que sont le déshabillage, les bains et l'hydratation. L'agence rappelle également que l'aspirine ne doit pas être administré sans avis médical en raison du risque de survenue d'une maladie rare mais grave (le syndrome de Reye). Et une hyperthermie résistante doit motiver un avis médical pour réadaptation du traitement.

La varicelle : une maladie bénigne, parfois redoutable

Généralement bénigne, la varicelle est très contagieuse et peut se révéler particulièrement dangereuse chez les femmes enceintes et les personnes ayant des défenses immunitaires affaiblies. Chez les enfants aussi, la varicelle engendre parfois de graves complications. Chaque année, elle est responsable de plus de 3.000 hospitalisations et d'une vingtaine de décès. Si votre enfant présente un mal de tête important ou des signes cérébraux dans les 3 à 6 jours suivant l'éruption des boutons, consultez immédiatement un médecin.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 21 Juillet 2004 : 02h00
Mis à jour le Mardi 02 Août 2016 : 12h58
Source : Communiqué de presse de l'Afssaps " Fièvre et douleur chez l'enfant atteint de varicelle : l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens n'est pas recommandée ", 15 juillet 2004.
A lire aussi
Ibuprofène : information ou désinformation médiatique ? Publié le 29/09/2004 - 00h00

Un article alarmiste sur l'utilisation de l'ibuprofène chez l'enfant est paru récemment dans un journal grand public, laissant planer de fortes suspicions d'effets indésirables. Une telle médiatisation, que certains professionnels ont qualifié d'« exagérée et fondée sur des contre-vérités...

Le vaccin contre la varicelle est arrivé ! Publié le 10/11/2004 - 00h00

La varicelle, maladie infantile la plus contagieuse, est bénigne dans 95% des cas. Cependant, elle peut parfois se révéler redoutable, voire fatale. Après une expérimentation très concluante aux Etats-Unis, le vaccin contre la varicelle est désormais disponible dans les pharmacies...

Varicelle Publié le 20/11/2002 - 00h00

La varicelle est une maladie éruptive et contagieuse, due à un virus.Attention, on assiste actuellement à une augmentation de l'âge moyen de la varicelle avec pour conséquence plus de formes graves. En effet, dans 1 à 5% des cas, la varicelle se complique de surinfections.

Enfant et varicelle : tout savoir Publié le 03/11/2006 - 00h00

Votre enfant a la varicelle ? Est-ce grave ? Quels sont les risques de contagion de la varicelle ? Quel est le traitement ordinaire de la varicelle ?

Plus d'articles