Vaccin anti-pneumococcique enfin remboursé

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 15 Janvier 2003 : 01h00
Le vaccin anti-pneumococcique protégeant contre la méningite et les septicémies à pneumocoques est désormais remboursé par l'Assurance maladie à hauteur de 65%, pour les enfants de 2 mois à 2 ans, sous certaines conditions.

L'Assurance maladie a enfin décidé de prendre en charge le vaccin anti-pneumococcique, commercialisé sous le nom de « Prevenar », pour les enfants âgés de 2 mois à 2 ans. Attention, ne sont concernés que les enfants :

  • atteints d'une affection grave,
  • gardés plus de 4 heures par semaine en compagnie de plus de deux autres enfants,
  • appartenant à une fratrie d'au moins 3 enfants.

« Prevenar », pour les enfants âgés de 2 mois à 2 ans. Attention, ne sont concernés que les enfants :

En pratique

PUB

Le prix de vente est fixé à 63,45 euros, mais la prise en charge est limitée à 65%. Resteront donc à la charge des parents 22,41 euros pour chaque enfant vacciné.Au-delà de 2 ans et en cas d'affection grave, une vaccination de rappel est nécessaire. Le vaccin à utiliser est différent, le Pneumo 23, lui aussi remboursé à 65% par l'Assurance maladie.

Avec cette vaccination, se sont près de 50% des enfants qui seront protégés contre la méningite et les septicémies à pneumocoques.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 15 Janvier 2003 : 01h00
Source : Communiqué de l'Assurance maladie, janvier 2003.
A lire aussi
Vaccin anti-grippe cru 2004 Publié le 22/09/2004 - 00h00

Les vaccins anti-grippe sont disponibles en pharmacie depuis le 21 septembre 2004. Rappelons l'importance et la gratuité de la vaccination pour les personnes de 65 ans et plus et celles atteintes de certaines affections de longue durée. Soulignons également que le vaccin n'étant efficace qu'au...

Vous avez dit antibiotiques ?Publié le 29/10/2003 - 00h00

Les antibiotiques sont des médicaments très précieux, dont il faut préserver l'efficacité d'action en les utilisant uniquement à bon escient. Respectez les quelques règles de bonne pratique afin de ne pas pénaliser vos enfants !

Plus d'articles