Trisomie 21 : bientôt corrigée ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 08 Avril 2011 : 11h20
Mis à jour le Lundi 11 Avril 2011 : 11h40

Des essais thérapeutiques montrent que l’inhibition d’une enzyme corrige tous les symptômes de la trisomie 21. Concluantes chez des souris, des expérimentations sont aujourd’hui en cours chez l’homme, avec un espoir réel de pourvoir bientôt corriger la trisomie 21 !

© getty

50.000 trisomiques en France

La trisomie 21 résulte d’une anomalie génétique caractérisée par un chromosome surnuméraire, le chromosome 21. Cette maladie touche 50.000 personnes en France. Malgré le dépistage prénatal, la trisomie 21 représente toujours la première cause de handicap mental d’origine génétique.

PUB

Un espoir réel de corriger la trisomie 21

Lors des deuxièmes Journées internationales Jérôme Lejeune organisées à l'Institut Pasteur (24-26 mars 2011), les chercheurs ont présenté des résultats très encourageants, laissant espérer une guérison possible de la trisomie 21.

Le chromosome 21 surnuméraire est à l’origine d’une enzyme (Dyrk1a), elle aussi excédentaire. Or on a découvert un inhibiteur de cette enzyme, le gallate d'épigallocatéchine ou EGCG, qui est un puissant antioxydant extrait du thé vert. L’avantage est que cette molécule est naturelle, et qu’elle ne présente aucun effet secondaire. Administrée à des souris trisomiques, l’EGCG inhibe l’activité de l’enzyme excédentaire, ce qui a pour effet de corriger les symptômes de la trisomie 21.

Un premier test chez l’homme a été lancé en 2010 par l'équipe du Pr Mara Dierssen du Centre sur la régulation génomique à Barcelone en Espagne. Les résultats obtenus chez une trentaine de patients âgés de 18 à 26 ans sont très encourageants.

Les essais se poursuivent afin d’affiner le protocole dans l’espoir de faciliter les autorisations éthiques et de pouvoir proposer un traitement aux trisomiques

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 08 Avril 2011 : 11h20
Mis à jour le Lundi 11 Avril 2011 : 11h40
Source : Le Figaro, 5 avril 2011.
PUB
PUB
A lire aussi
La trisomie 21 n'est pas une fatalité !Publié le 13/03/2006 - 00h00

La trisomie 21 est une malformation congénitale due à la présence d'un chromosome surnuméraire sur la 21e paire de chromosomes. Elle est à tort considérée comme une maladie de la maman âgée. À l'approche de la 1re Journée mondiale de la trisomie 21, le Pr Jacqueline London, présidente de...

La durée de vie des trisomiques s'allongePublié le 27/11/2002 - 00h00

L'espérance de vie des personnes atteintes d'une trisomie 21 s'est considérablement accrue au cours des dernières décennies. Elle est actuellement de 55 ans, contre seulement 9 ans en 1929 !

Plus d'articles