Traitement hormonal de la ménopause et risque de thrombose veineuse

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 31 Juillet 2000 : 02h00
Le risque de faire une thrombose veineuse en prenant un traitement hormonal substitutif pour la ménopause est connu. Les recherches essayent maintenant de déterminer précisément les caractéristiques des femmes à risque. Ce risque est multiplié par 4 chez celles qui souffrent d'une cardiopathie ischémique (angine de poitrine, infarctus du myocarde).
PUB

La pilule contraceptive augmente le risque de faire une maladie thomboembolique veineuse caractérisée par l'obstruction des veines des jambes entraînant la constitution de varices ou de phlébites. Dans le cas du traitement hormonal substitutif, ce risque est plus faible car les doses d'estrogènes utilisées sont 4 fois moins importantes.

Cependant il s'agit d'être vigilant et de bien déterminer quelles sont les femmes à risque afin de mieux les surveiller et mieux les orienter dans le choix de leurs traitements. Avoir déjà fait un accident cardio-vasculaire, notamment un infarctus du myocarde ou avoir déjà présenté des symptômes révélateurs d'une angine de poitrine augmente le risque de thrombose veineuse sous traitement hormonal substitutif d'un facteur 4.

Ce risque est surtout augmenté après une fracture de jambe, un cancer, une intervention chirurgicale ou une hospitalisation. Dans chacun de ces cas votre médecin devra prendre position. En revanche la prise de statines (hypolipémiants) ou d'aspirine diminuent ce risque.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 31 Juillet 2000 : 02h00
Source : Grady D et coll. Ann Intern Med 2000 ; 132 : 689-96
PUB
PUB
A lire aussi
Jambes lourdes, douleurs, varices : qui est à risque ? Publié le 26/03/2007 - 00h00

À tout âge, chevilles gonflées, jambes lourdes, douleurs et varices sont des symptômes qui traduisent une insuffisance veineuse. Sans attendre, il est recommandé de consulter un phlébologue afin de prévenir une maladie veineuse et d'éventuelles complications graves. Qui sont les personnes...

Vivre avec une maladie veineusePublié le 04/08/2008 - 00h00

Varices et jambes lourdes font partie des maladies veineuses. Au quotidien, elles imposent le respect de certaines règles. L'objectif : freiner leur évolution. Le risque : la maladie veineuse peut finir par déboucher sur des affections plus compliquées, comme des thromboses veineuses...

Ménopause : faut-il traiter ses symptômes ?Publié le 27/06/2018 - 08h02

En France, les femmes constatent l’arrivée de la ménopause à l’âge moyen de 47 ans. Certaines d’entre elles doivent bénéficier d’un médicament ménopause pour limiter les symptômes. Dans d’autres cas, un traitement n’est pas indispensable.

Plus d'articles