Le traitement hormonal de la ménopause protège le coeur

Publié par Dr Philippe Presles le Samedi 24 Juin 2000 : 02h00
-A +A
Il y aurait 2 fois moins d'Infarctus du myocarde sous traitement hormonal de la ménopause

C'est un vieux débat qui tombe et qui laisse place à une certitude : le traitement hormonal substitutif de la ménopause à base d'estrogène prévient la survenue des infarctus du myocarde et c'est probablement cette propriété qui contribue grandement à augmenter la survie globale des femmes traitées. Pour arriver à un tel résultat, les auteurs de l'étude anglaise citée en référence ont inclus 1013 infarctus parmi 164.769 femmes sans antécédents cardiovasculaires et 5000 témoins significatifs. Il apparaît ainsi que 13% des cas et 17% des témoins étaient sous hormonothérapie dans les six mois précédents l'accident. Le risque relatif d'infarctus était de 0,72 sous hormonothérapie contre 1,6 sans traitement (ce qui correspond au nombre de nouveaux cas pour 1000 personnes-années). Ce résultat était obtenu tant par les traitements sous forme orale que sous forme cutanée.

Des effets bénéfiques confirmés

Cette étude confirme donc tout l'intérêt de prendre en charge médicalement la ménopause. Celle-ci correspond à l'arrêt de la production des hormones sexuelles (estrogène et progestérone) par les ovaires autour de la cinquantaine. Les règles s'espacent ou deviennent irrégulières, puis s'arrêtent. Après une année sans règle, le diagnostic de ménopause est confirmé. Or les estrogènes ont un effet protecteur important notamment sur le système cardiovasculaire, sur les os et sur la peau. Ceci explique pourquoi, les femmes font moins d'accidents cardiovasculaires que les hommes avant cet âge. Sans traitement, les statistiques féminines rejoignent ensuite celle des hommes.

Le traitement hormonal substitutif propose aux femmes ménopausées de reprendre sous une forme faiblement dosée, les mêmes hormones que celles de leur période d'activité génitale. Les effets bénéfiques des estrogènes perdurent ainsi et les symptômes de la ménopause s'effacent le plus souvent. Surtout, ce traitement impose un suivi médical ce qui est essentiel à cet âge où le dépistage des cancers du sein et du col doit être régulier et où des bilans biologiques réguliers doivent permettre de dépister des diabètes débutants, un cholestérol qui s'élève ou une hypertension qui débute.

Ce traitement hormonal a beaucoup d'autres effets bénéfiques notamment sur la peau, sur les organes sexuels, sur la silhouette, sur la forme psychique. Il faut donc systématiquement aller voir son médecin dès les premiers signes de la ménopause. A contrario, on peut déplorer que trop peu de femmes suivent ce type de traitement en France, soit une femme sur cinq seulement.

Publié par Dr Philippe Presles le Samedi 24 Juin 2000 : 02h00
Source : Varas-Lorenzo, Circulation. 2000;101:2601
A lire aussi
Que penser du THS ? Quels avantages ? Quels risques ? Publié le 15/10/2012 - 07h04

Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) est proposé depuis longtemps aux femmes, avec ses avantages et ses inconvénients (associés à des risques).Quels sont-ils et que faire ?

La ménopause, un nouveau départ dans la vie d'une femme Publié le 05/03/2001 - 00h00

La ménopause, définie par l'arrêt des fonctions ovariennes entraînant un état de carence hormonale, marque un tournant essentiel de la vie d'une femme. Elle peut donner lieu à des manifestations parfois gênantes (bouffées de chaleur, fatigue, trouble de l'humeur, etc.), mais très variables...

Plus d'articles