La thérapie de couple

Publié par Psychonet Production le Lundi 14 Octobre 2002 : 02h00
-A +A
Quand rien ne va plus dans le couple mais que l'espoir subsiste, le cabinet d'un thérapeute offre souvent un espace neutre où il est possible de sortir le drapeau blanc et de réapprendre à communiquer. Perte de désirs, séparation des chemins, frustrations : le thérapeute a pour mission de faire le point sur les désirs véritables des partenaires et de permettre au couple de retrouver un modèle de fonctionnement durable et épanouissant.

Le but : sauver son couple ou, le cas échéant, s'autoriser à tourner la page une bonne fois pour toute.

C'est pour vous si : vous êtes confrontés à de sérieux troubles sexuels, à des mésententes ou des crises structurelles dont vous ne parvenez pas à vous sortir par vous-mêmes. Certains couples consultent alors qu'ils ont déjà décidé qu'ils allaient se quitter. C'est pour eux une sorte de dernière chance ou une recherche de validation de leur décision : ils viennent pour se prouver par A + B qu'il n'y a plus rien à faire.

Description des séances : certains thérapeutes prennent en charge à la fois le couple et les individus : ils alternent les séances en solo et en duo. Parfois, le couple est accueilli par... un couple de thérapeutes, de préférence un homme et une femme. Ce travail à quatre permet des jeux d'alliance pour renforcer la position de l'un ou l'autre et ainsi rééquilibrer le couple. Le rôle du/des thérapeutes est d'observer et de restituer ce qu'il(s) observe(nt). En analysant les échanges, le(s) thérapeute(s) leur proposera d'essayer de se parler autrement, de préciser des choses. Evidemment, le(s) thérapeute(s) ne prend jamais parti, mais les renvoie toujours à eux-mêmes : pourquoi se disputer ? Qu'est-ce que l'autre n'entend pas pour qu'on se mette à crier ? Qu'est-ce qu'on n'arrive pas à exprimer autrement qu'en hurlant ? Ensemble, le couple et le thérapeute tentent de trouver un mode d'expression et de communication adéquats. Non-dits, exigences et intolérances sont ainsi mis à jour et combattus.

Durée d'une thérapie : de quelques séances à trois ans maxi au rythme d'une heure par semaine. Tout dépend dans quel état arrive le couple et de ses possibilités d'évolution. Le prix d'une séance varie de 500 F (77 euros) - plafond minimum - à 1000 F (153 euros).

Où s'adresser ?

AFCCC: 44 rue Danton, 94270 Le Kremlin-Bicêtre.Tél: 01.46.70.88.44

Publié par Psychonet Production le Lundi 14 Octobre 2002 : 02h00
A lire aussi
Arrêt du tabac : combien ça coûte ? Publié le 11/01/2010 - 00h00

Arrêter de fumer est une aventure périlleuse qui nécessite de l'aide. Mais recourir à des substituts nicotiniques, au Champix, à un tabacologue, etc., combien ca coûte ? Chaque traitement ayant son prix, à quel budget faut-il s'attendre ?

Activité physique sur ordonnance Publié le 02/11/2012 - 15h40

Alors que le Ministère de la Santé doit mettre en œuvre dans les prochaines semaines un plan en faveur de l'activité physique, l’Académie de médecine va plus loin en préconisant une prescription et un remboursement de l'activité physique en France. Sur quel argumentaire repose une telle...

L’hypnose : une médecine complémentaire Publié le 20/01/2016 - 15h10

Pratiquée depuis le 19ème siècle, l’hypnose fait de plus en plus d’adeptes comme en témoigne son entrée progressive dans les hôpitaux et sa reconnaissance dans la prise en charge de certains troubles. Le point sur une médecine complémentaire en plein boom.

Plus d'articles