Le Tai Chi au secours de l'arthrose du genou

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Novembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 08 Octobre 2015 : 15h29
-A +A
Que fait-on en cas d'arthrose localisée au niveau du genou ? On prend classiquement un antalgique ou antidouleur, et on fait du stretching ! Et si vous vous laissiez tenter par quelques séances hebdomadaires de Tai Chi pour améliorer votre arthrose du genou ?

Arthrose du genou ou gonarthrose

L'arthrose du genou est une affection fréquente, qui touche près de 40% des personnes de plus de 65 ans. La gonarthrose provoque des douleurs et des gênes très importantes. Elle peut devenir handicapante pour la réalisation de tous les gestes de la vie quotidienne.

La prise de médicaments anti-inflammatoires et une modification de l'hygiène de vie sont habituellement recommandées : perte de poids si nécessaire, pratique d'une activité physique régulière selon ses possibilités, adaptation des activités quotidiennes, etc.

Des séances de kinésithérapie peuvent aussi se révéler efficaces contre l'arthrose du genou. D'ailleurs, les effets de la musculation ont récemment été confirmés (1). Des exercices de musculation, avec ou sans appareil, et particulièrement les exercices de contraction visant à renforcer les quadriceps des cuisses (particulièrement affaiblis en cas d'arthrose du genou), permettent efficacement d'améliorer la mobilité, l'équilibre et les performances physiques.

Le Tai Chi est une autre méthode tout aussi efficace que la musculation classique, en voici la preuve.

Tai Chi contre arthrose du genou

Une quarantaine de personnes souffrant d'arthrose du genou depuis une dizaine d'années au moins, ont accepté de pratiquer le Tai Chi à raison de deux séances d'une heure par semaine, durant 3 mois (2).

Cette pratique s'est accompagnée d'une réduction de 75% des douleurs, avec 4 fois moins de handicaps fonctionnels. Les capacités physiques se sont nettement améliorées, ainsi que l'autonomie et la santé générale, tandis que les manifestations dépressives ont été atténuées. Des études plus récentes ont confirmé de tels bénéfices (3).

Comment expliquer cet effet du Tai Chi sur l'arthrose du genou ? $$

Cet art martial sollicite le corps en douceur. Il fait travailler les muscles, la souplesse et l'endurance. Le Tai Chi permet une meilleure connaissance de son corps et de ses propres limites. Cette activité douce fait aussi travailler le mental. Grâce au travail de respiration et de relaxation, l'état général s'améliore, ce qui est également bénéfique aux genoux douloureux, sans parler d'une meilleure maîtrise de la douleur.

À vous d'essayer, et vous pourrez peut-être réduire en parallèle votre dose de médicaments anti-inflammatoires.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Novembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 08 Octobre 2015 : 15h29
Source : (1) Lange AK. Et coll., Arthritis Rheum., 59 (10) : 1488-94, 2008 ; (2) Wang C. et coll., Arthritis Rheum., 61 (11) : 1545-53, 2009.
A lire aussi
Douleur au genou : et si c'était la gonarthrose ? Publié le 02/11/2009 - 00h00

Je marche de moins en moins, je reste debout de moins en moins longtemps, je dors mal à cause de douleurs et je mets du temps pour me lever le matin. Et si c'était la gonarthrose ? Cette arthrose du genou handicape près de 40% des personnes de plus de 65 ans. Quels sont les symptômes de la...

Fibromyalgiques, mettez-vous au taï-chi ! Publié le 03/12/2010 - 11h26

Le taï-chi est un art martial qui allie méditation et mouvements lents. La pratique de cette activité pourrait être bénéfique aux personnes qui souffrent de fibromyalgie. Diminution des douleurs et amélioration de la qualité de vie à la clé pour les fibromyalgiques qui font du taï-chi.

Douleur aux articulations (polyarthralgie) Publié le 14/10/2005 - 00h00

Les douleurs articulaires sont sans aucun doute un des problèmes de santé les plus répandus. En vieillissant, chacun d'entre nous risque de développer des douleurs chroniques aux épaules, aux coudes, aux poignets, aux mains, aux hanches, aux genoux et aux pieds. Au dos aussi puisque la colonne...

Plus d'articles