Syndrome de l'intestin irritable : différenciez les bonnes fibres !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 11 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Mardi 09 Mai 2017 : 11h02

Mal au ventre, ballonnements, diarrhées ou constipation, voire alternance des deux, constituent les symptômes du syndrome de l'intestin irritable. Un régime alimentaire s'impose, lequel implique notamment de différencier les fibres solubles des fibres insolubles.

Syndrome de l'intestin irritable : inconforts digestifs

Pour se débarrasser des inconforts digestifs qui caractérisent le syndrome de l'intestin irritable, il est nécessaire d'éviter tous les aliments susceptibles d'irriter l'intestin, c'est-à-dire ceux qui provoquent une hyperstimulation et une distension importante des intestins.

La première consigne consiste à manger plus de fibres solubles et à limiter les fibres insolubles.

Quelle est la différence entre fibres solubles et insolubles ?

Les fibres insolubles sont irritantes pour les intestins et ont donc tendance à aggraver les symptômes digestifs en cas de syndrome de l'intestin irritable. Elles accentuent les ballonnements, les douleurs intestinales, les diarrhées et plus généralement les selles molles. C'est la raison pour laquelle les fibres insolubles sont à limiter chez les personnes souffrant d'un syndrome de l'intestin irritable.

Inversement, les fibres solubles sont douces pour l'intestin, car elles stimulent moins le transit digestif et permettent ainsi de diminuer les inconforts digestifs. Leur secret est que lors de la digestion, elles forment une sorte de gel. Par ailleurs, les fibres solubles favorisent la réabsorption d'eau et de sodium au niveau du côlon. Résultat, les selles sont moins molles.

Les premières sont donc à limiter, les secondes étant à privilégier et à consommer à chaque repas. Attention, la quantité de fibres solubles est à augmenter progressivement, pour donner le temps à l'intestin de s'y habituer. On recommande au final une quantité de 20 à 30g de fibres solubles par jour.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 11 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Mardi 09 Mai 2017 : 11h02
Source : Heizer, W. et coll., "The Role of Diet in Symptoms of Irritable Bowel Syndrome in Adults : A Narrative Review", J. Am. Diet. Assoc., 109 : 1204-1214, 2009.
A lire aussi
J'ai mal au ventre, qu'est-ce que je mange ?Publié le 18/02/2011 - 10h19

Peu importe qu'il soit trop rond (à notre goût) ou bien plat et cerné d'abdos genre tablette de chocolat, il arrive bien trop souvent que ça tortille, ça gargouille, ça crampe dans notre ventre et/ou qu'il gonfle comme si c'était un ballon.La faute à qui, à quoi ? 

Syndrome de l'intestin irritablePublié le 06/09/2001 - 00h00

Avec les problèmes d'estomac (la dyspepsie fonctionnelle ou dyspepsie non ulcéreuse),le syndrome de l'intestin irritable fait partie de ce que l'on appelle les troubles digestifs fonctionnels.Il a porté différents noms au fil du temps, les scientifiques n'étant pas sûrs de l'origine du...

Plus d'articles