Le stérilet : la contraception sans contrainte

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 29 Octobre 2003 : 01h00
-A +A
Contraception sans contrainte journalière, efficace durant 5 ans et remboursé par la sécurité sociale, le stérilet se met en place facilement par un médecin et se retire tout aussi simplement dès qu'une grossesse est désirée.

Le stérilet comporte de nombreux avantages. Une fois prescrit et mis en place par un médecin, ce dispositif exerce son effet anti-conceptionnel, discrètement, pendant cinq ans. Aussi efficace que la pilule (contraception orale) et peu onéreux puisqu'il est pris en charge par la sécurité sociale, il a été adopté par 180 millions de femmes dans le monde et par une Française sur six.

Il se compose d'un fil d'environ 3 centimètres, généralement en plastique. Autrefois recouvert de cuivre ou parfois d'argent, le nouveau stérilet comporte aujourd'hui un petit réservoir qui diffuse de la progestérone, diminuant ainsi les risques d'infections au niveau de l'utérus ou des trompes.

  • S'adressant à toutes les femmes, il peut notamment représenter une solution pour celles qui oublient fréquemment de prendre leur pilule ou qui présentent une contre-indication à la contraception orale.
  • Il permet également de soulager les femmes souffrant de règles douloureuses, abondantes, longues et/ou fréquentes. En effet, la progestérone libérée par le stérilet agit localement sur la muqueuse de l'utérus. En empêchant son développement, il diminue considérablement le volume des règles, à tel point qu'un tiers des femmes qui l'utilisent n'en ont plus. Mais attention, cette aménorrhée n'est pas pathologique et les règles réapparaissent dès le retrait du stérilet.
  • Il est très pratique pour assurer une contraception après l'accouchement. Compatible avec l'allaitement, sa pose se réalise six semaines après la délivrance.
  • Il est également indiqué immédiatement après un avortement, à condition qu'il n'existe pas d'infection de l'utérus, d'hémorragie ou de traumatisme grave de l'appareil génital.

Comment agit-il ?

La réponse à cette question n'a toujours pas été formellement élucidée. Plusieurs mécanismes sont probablement imbriqués comme une gêne aux spermatozoïdes, un obstacle à la nidation de l'ovule fécondé, un écartement des parois de l'utérus, etc.

Attention, le stérilet n'apporte aucune protection contre les infections sexuellement transmissibles. Ainsi, en cas de rapport sexuel à risque, le préservatif est indispensable.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 29 Octobre 2003 : 01h00
Source : Kunz J., Journal de la Ménopause 4/2001, Panorama du Médecin 20 février 2003, n°4880.
A lire aussi
Pilule ou stérilet ? Publié le 10/12/2007 - 00h00

La pilule est le mode de contraception le plus utilisé. L'inconvénient de cette méthode vient de la contrainte d'une prise quotidienne, tout écart risquant de mener à une grossesse non désirée, voire à une interruption volontaire de grossesse. Le stérilet présente une alternative très...

Contraception, en perpétuel progrès Publié le 02/01/2007 - 00h00

Depuis quelques années, la contraception a beaucoup évolué. Mais les idées fausses qui circulent peuvent empêcher un couple d'accéder à la contraception qui leur conviendrait vraiment. Alors tenez-vous informé pour choisir la contraception la mieux adaptée à votre situation.

Plus d'articles