• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    7 avis
  • Commentaires (0)

Le soleil, c'est bon pour le moral, mais pas seulement...

Le soleil, c'est bon pour le moral, mais pas seulement...Les rayons du soleil sont dangereux, en excès, en raison du risque de cancer de la peau. Mais le soleil est par ailleurs bénéfique sous de nombreux aspects pour notre santé. Voici mille et une raisons d'apprécier le soleil.

Sous le soleil exactement


Le soleil, c'est bon pour l'humeur
Nous avons un besoin vital de soleil et plus exactement de lumière pour notre moral. En fait, la lumière régule notre horloge interne, élément essentiel qui régule notre sommeil et aussi notre humeur. Pour preuve, la fameuse déprime hivernale qui cède après plusieurs séances d'exposition à une lampe émettant de la lumière naturelle.

Le soleil, c'est bon pour les os
La vitamine D est nécessaire à la fixation du calcium sur les os. Or la majeure partie de la vitamine D est synthétisée par notre peau lorsque celle-ci est exposée aux UVB. C'est ainsi, qu'indirectement, le soleil est bon pour nos os, pour se construire un squelette de bonne qualité, pour l'entretenir et enfin pour prévenir l'ostéoporose. D'ailleurs, les femmes ménopausées ayant un risque accru d'ostéoporose bénéficient souvent d'une supplémentation en calcium et aussi en vitamine D.
Pour les autres, on recommande de multiplier les activités en plein air : sport, promenade, jardinage...

Le soleil, c'est bon pour notre système de défense immunitaire
Là encore, cet effet du soleil s'exerce indirectement via la vitamine D. En effet, cette vitamine, fabriquée par notre peau exposée aux UVB, semble bonne contre tout. L'explication vient du fait que la vitamine D occupe un rôle central dans l'activation de notre système de défense immunitaire. C'est ainsi qu'elle intervient dans la prévention des infections virales, bactériennes, auto-immunes, des maladies cardiovasculaires, psychiatriques, et même contre les cancers !

Le soleil, c'est bon contre la sclérose en plaques
L'association entre soleil et sclérose en plaques se confirme. Certaines études montrent que l'incidence de la sclérose en plaques est moindre dans les régions les plus ensoleillées. D'autres suggèrent que l'exposition au soleil (modérée) durant l'enfance réduit les risques de développer une sclérose en plaques. Cet effet du soleil ne semble pas dû à une synthèse de vitamine D, mais aux UV.

Le soleil et l'acné : attention aux apparences !
Attention, le soleil est bon contre l'acné, mais uniquement en apparence. D'un côté, la peau s'épaissit empêchant les boutons d'éclore et qui s'assèchent. D'un autre côté, après l'exposition, lorsque la peau reprend son épaisseur normale, on assiste à une aggravation de l'acné. C'est ainsi qu'en septembre, tous les boutons non sortis pendant l'été explosent.

Tous ces bienfaits du soleil sont accessibles sans expositions intempestives !


Inutile de s'exposer des heures durant au soleil et à la période la plus chaude de la journée pour obtenir les bienfaits énoncés ci-dessus. De petites doses quotidiennes dans la matinée ou en milieu d'après-midi sont largement suffisantes pour en tirer les bénéfices.
De ce fait, le recours aux UV artificiels tels que délivrés dans les salons de bronzage est parfaitement inutile, et même dangereux car ils contribuent aux risques de cancer de la peau.

Article publié par Isabelle Eustache le 25/05/2010

Sources : Institut Moncey

Trouvez-vous cet article intéressant ?