Ski : développer l'intelligence de ses genoux !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Mars 2001 : 01h00
-A +A
Pour prévenir les entorses du genou, un kinésithérapeute propose un entraînement préventif. Cette méthode est actuellement testée par l'équipe de France de ski et pourrait par la suite s'étendre à tous skieurs, voire à tous les sportifs, même du dimanche ...

Selon Olivier Rachet, kinésithérapeute de la Fédération française de ski, un genou doit non seulement être fort, mais également intelligent ! En d'autres termes, un genou doit être capable d'anticiper une chute en compensant rapidement les déséquilibres. Cette idée est à l'origine d'un constat : les skieurs de haut niveau victimes de rupture du ligament croisé antérieur (la forme la plus grave de l'entorse du genou), opérés et rééduqués, deviennent plus habiles du côté blessé que de l'autre. Alors pourquoi ne pas utiliser les exercices de rééducation dans un programme d'entraînement préventif qui pourrait éviter à nombre de skieurs le risque d'une entorse ?Une étude italienne a validé cette hypothèse auprès de 600 joueurs de football. Après un mois d'éducation préventive, le nombre d'entorses était 7 fois moindre comparé à un groupe témoin.

Développer l'équilibre et la stabilité

Cette méthode consiste à placer le sujet dans des situations de déséquilibre ou d'équilibre précaire et de lui proposer une série d'exercices, tous visant à améliorer la réponse réflexe impliquée dans le rééquilibrage instantané. Pour se faire, des outils ont été créés : plateau « à boule », ski à roulettes, cale en T, etc. Depuis cette année, les skieuses de l'équipe de France de ski testent se type de programme d'éducation préventive au même tire que les étirements et la musculation, à raison de 20 minutes deux ou trois fois par semaine.

Peut-on l'adapter aux " sportifs du dimanche " ?

Si ces exercices simples confirment leur efficacité à long terme dans l'amélioration de l'équilibre d'un nombre suffisant de sportifs professionnels, ils pourraient rapidement s'intégrer dans les programmes « d'entretien » des sportifs du dimanche, et pourquoi pas devenir un programme préventif des chutes liées au vieillissement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Mars 2001 : 01h00
Source : Le généraliste, n°2096, 27 février 2001.
A lire aussi
Accidents de ski : prévenir les entorses du genou Publié le 29/01/2001 - 00h00

L'entorse du genou est l'accident de ski le plus fréquent (1/3 des accidents). L'une des formes les plus graves de l'entorse du genou, la rupture du ligament croisé antérieur, est en augmentation : 15% des blessures en ski en 2010, contre 12% depuis 2007. Or une bonne partie de ces traumatismes...

Plus d'articles