Se tonifier avec 4 plantes médicinales

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 17 Février 2015 : 08h41
Mis à jour le Mercredi 09 Décembre 2015 : 09h05
-A +A

L’hiver est long et vous commencez à manquer d’énergie, de tonus ? Certaines plantes médicinales ont de remarquables vertus tonifiantes.

Comment retrouver forme et tonus avec les plantes ? Voici 4 plantes à employer en priorité : le thym, l’échinacée, le ginseng et l’éleuthérocoque.

Le thym : une plante aromatique tonique

 

Le thym stimule le système immunitaire et agit sur le système respiratoire. Cette plante aide ainsi à prévenir les rhumes et les autres affections hivernales. Le thym est une plante aromatique tonique, antiseptique, expectorante, antibiotique et vermifuge. Il stimule la digestion en agissant contre la paresse intestinale, les ballonnements, les parasites. Il tonifie également la circulation et aide à lutter contre les infections urinaires et la faiblesse des reins.

Pour purifier vos poumons et vos intestins et retrouver la forme, utilisez le thym séché en infusion, à raison de 3 à 4 tasses par jour.

 

L’échinacée : l’une des meilleures plantes médicinales tonifiantes

L’échinacée est la reine des plantes immunostimulantes. Elle stimule la formation des cellules immunitaires, les leucocytes, et la fabrication d’anticorps. Elle aide à prévenir et guérir des infections virales hivernales comme la rhinite, la bronchite ou la grippe, et cela a été prouvé scientifiquement. L’échinacée est aussi utile contre de nombreuses autres infections : amygdalite, aphtes, infections urinaires, prostatite, mastite, empoisonnement, intoxication, infection à staphylocoque ou streptocoque, etc. Elle stimule les glandes surrénales, la glande thymus et les ganglions lymphatiques.

Attention, par mesure de précaution, un avis médical est requis avant d’utiliser ce type de plantes médicinales pour définir le dosage adéquat, vérifier si des antibiotiques ou des agents anti-infectieux sont nécessaires en complément et être sûr de ne pas passer à côté d’une pathologie grave.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 17 Février 2015 : 08h41
Mis à jour le Mercredi 09 Décembre 2015 : 09h05
Source : Guide de la phytothérapie, Dr Jörg Grûnwald et Christof Jancke, Éditions Marabout 2004. Secrets des médecines alternatives, Guide pratique pour se soigner autrement, Éditions Sélection du Reader’s Digest.
A lire aussi
Eleuthérocoque Publié le 02/11/2015 - 10h16

L’éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus) est utilisé comme stimulant général en cas de fatigue, de convalescence et pour améliorer les performances physiques et cognitives. Il est également réputé pour stimuler les défenses immunitaires.

Grippe Publié le 19/01/2016 - 16h17

Echinacée, sureau noir, saule, eucalyptus : les bienfaits des plantes contre les symptômes de la grippe.

La phytothérapie au secours des maux du quotidien Publié le 16/03/2015 - 09h54

Quelles sont les plantes médicinales les plus utiles pour soulager les maux du quotidien ?Troubles digestifs, du sommeil, fatigue, stress, infections urinaires, respiratoires, veineuses, etc., savez-vous quelles plantes employer pour vous soulager ?   

Plus d'articles