Le sauna peut-il prévenir maladies cardiaques ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 12 Octobre 2001 : 02h00
-A +A
Selon des chercheurs japonais, la pratique régulière de séances de sauna améliorerait la circulation sanguine et préviendrait les pathologies cardiaques. De plus, certains bénéfices du sauna sont similaires à ceux d'exercices physiques, tout en présentant l'avantage d'être praticable par des personnes ayant des difficultés à se mouvoir et de ne pas induire de surcharge de travail pour le coeur.

Ces résultats proviennent d'une étude ayant comparé 25 hommes présentant au moins un facteur de risque de maladie cardiaque (hypercholestérol, hypertension artérielle, diabète, tabagisme) à un groupe de 10 sujets témoins. Tous les jours pendant deux semaines consécutives, les volontaires se sont soumis à 15 minutes de sauna à 60°C suivies de 30 minutes de repos, allongés sur un lit. Le fonctionnement des vaisseaux, notamment leur capacité de dilatation et de contraction, a ensuite été soigneusement examiné.Au final, les patients à risque de développer une pathologie cardiaque, ont été améliorés. De plus, leur pression artérielle a légèrement diminué.

En dépit de ces résultats encourageants, si le sauna est bénéfique de façon générale et particulièrement pour prévenir les maladies cardiaques, rappelons qu'il ne l'est pas pour les patients présentant une pathologie cardiaque avancée.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 12 Octobre 2001 : 02h00
A lire aussi
Le sauna est-il bon pour la santé ? Publié le 23/04/2001 - 00h00

Le sauna, bain de vapeur sèche, nous vient d'une tradition millénaire finlandaise dont la popularité a gagné les pays industrialisés. Mais quels sont exactement les bénéfices et les risques pour la santé du sauna, pratique aujourd’hui très répandue et qui concerne tous les âges ?

L'éducation thérapeutique, est-ce efficace ? Publié le 21/04/2008 - 00h00

Il est très difficile de modifier son mode de vie. Pourtant, lorsque l'on est atteint d'une maladie chronique, changer ses habitudes s'impose. Pour aider les malades, des programmes dits d'éducation thérapeutique sont expérimentés. Les résultats sont encourageants.

Plus d'articles