Retour de réveillon : un Français sur deux n’a encore rien prévu…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 30 Décembre 2014 : 11h02
Mis à jour le Mardi 30 Décembre 2014 : 11h44

Selon une enquête réalisée par les associations Prévention Routière et Assureurs prévention, un Français sur deux n’a rien prévu pour son retour de réveillon

On peut boire au réveillon si on ne conduit pas

Environ 47% des Français fêteront le Nouvel An à l’extérieur et seront donc confronté à la question de savoir comment rentrer : en voiture, en tant que conducteur ou passager, en deux roues ?

Or selon cette enquête menée auprès de 1.000 Français âgés de 18 à 64 ans, 83% des personnes qui se rendent à une sortie festive déclarent consommer de l’alcool : du vin (49%), de la bière (46%), du champagne (35%). Pour 73% des personnes interrogées, « boire de l’alcool fait partie des habitudes culturelles françaises » et 39% considèrent qu’il est « socialement mal perçu de ne pas boire ».

Résultat, ils craignent majoritairement les accidents provoqués par un conducteur en état d’ivresse, notamment lors des retours de discothèque (81%), et encore plus particulièrement lors des soirées de la Saint Sylvestre (84%).

Conscients des risques, 46% déclarent qu’ils se feront raccompagner par quelqu’un qui n’a pas bu et 44% qu’ils dormiront sur place. Au final, la moitié des Français n’ont rien prévu pour rentrer chez eux après avoir bu au réveillon.

Et vous, comment avez-vous prévu de rentrer ?

La bonne nouvelle est qu’il n’est pas trop tard pour y réfléchir et les solutions ne manquent pas :

  • Prévoir de dormir sur place.
  • Réserver à l’avance une chambre d’hôtel.
  • Emporter son sac de couchage au cas où, voire aussi un petit matelas.
  • Se mettre bien d’accord pour désigner celui qui ne boira pas et qui raccompagnera les autres (« Sam »).
  • Prendre un taxi.
  • Utilisez les transports en commun.

Les fausses bonnes idées :

  • Attendre de dessouler avant de prendre le volant. L’alcoolémie diminue trop lentement (une à deux heures pour éliminer un verre d’alcool).
  • Penser que l’on n’est pas ivre après avoir bu seulement deux ou trois verres. L’éthylotest pourra vous le confirmer. Au volant, c’est pas une goutte d’alcool !
  • Considérer que l’on tient mieux l’alcool que les autres.
  • Recourir à un remède de grand-mère. Si certains étaient véritablement efficaces, ça se saurait !

RentrerEnVie, « pour que les fêtes ne se terminent pas sur la route »

www.rentrerenvie.fr est un site qui comptabilise en temps réel les engagements des Français (200.000 personnes se sont engagées l’an dernier à l’occasion des fêtes de fin d’année) et qui offre des solutions et des conseils pour anticiper son retour de soirée.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 30 Décembre 2014 : 11h02
Mis à jour le Mardi 30 Décembre 2014 : 11h44
Source : Assureurs Prévention, « Les Français, l’alcool et la conduite – 2014 », http://www.assureurs-prevention.fr/sites/jcms/p1_1449166/fr/les-francais-l-alcool-et-la-conduite-2014.
A lire aussi
Fête et alcool : soyez réaliste et responsablePublié le 31/12/2010 - 14h16

Toute personne ayant bu de l’alcool ne doit pas prendre le volant. C’est valable pour vous, mais aussi pour les autres. Autrement dit, soyez responsable en empêchant, autant que possible, quiconque de prendre le volant sous l’emprise de l’alcool. Nous pouvons tous être très...

Pour se remettre entre deux fêtesPublié le 26/12/2006 - 00h00

Maux de têtes, douleurs à l'estomac, transit capricieux, fatigue... Les fêtes de Noël viennent à peine de se terminer, qu'il va falloir enchaîner avec celles de fin d'année. Comment se remettre rapidement entre deux et éviter les erreurs. Adoptez les bonnes stratégies.

Repas de fin d'année : stratégie plaisir et bien-êtrePublié le 23/12/2011 - 08h32

À la fin de cette période de festivités presque ininterrompues, votre système digestif commence à renâcler. Mais vous devez encore assurer pour le réveillon et peut-être le déjeuner du 1er janvier. Comment gérer pour manger avec plaisir et éviter les lendemains difficiles ?

Plus d'articles