Quel sport après 40 ans ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 29 Mars 2005 : 02h00
Mis à jour le Mardi 05 Avril 2011 : 16h42
-A +A
Cette question s'adresse aux personnes qui étaient jusque là sédentaires ou qui ont interrompu une pratique sportive depuis plusieurs années. Et en effet, à cet âge, le corps commence à se modifier, l'embonpoint se manifeste et les risques pour la santé sont pris très au sérieux. Rien d'étonnant à ce que les quadragénaires soient pris d'une frénésie sportive. Quelques précautions sont toutefois nécessaires.

A 40 ans, notre corps n'a plus la même résistance face à l'effort et aux traumatismes. Alors, avant de se lancer dans une activité sportive, mieux vaut prendre quelques précautions.

Reprise du sport après 40 ans : les bons choix

Les sports d'endurance sont particulièrement adaptés. En effet, vers la quarantaine, l'effort peut être maintenu plus longtemps, mais avec moins d'intensité. Il faut donc privilégier l'endurance, au détriment de la force. Ainsi par exemple, la course de fond ou de demi-fond est bien plus adaptée que le sprint. De la même façon, ménagez-vous en privilégiant par exemple le jeu à quatre au tennis ou au badminton.

Le sport en club est préférable, même pour les sports individuels comme la natation ou la randonnée, car vous bénéficierez d'un encadrement technique, de conseils et de soutien.

Une période préalable de remise en forme est souvent nécessaire. La fréquentation d'une salle de gym durant quelques mois est une très bonne solution. Alternez les exercices de type cardio (vélo, rameur, tapis de course) et musculation. L'objectif est de réveiller et de remettre en forme progressivement votre corps.

Les examens préalables à reprise du sport après 40 ans

Le bilan général de santé est identique à celui de tout sportif demandant un certificat de non contre-indication, mais avec une attention particulière portée à certains points.

  • L'électrocardiogramme (ECG) est systématique afin de dépister d'éventuels troubles cardiaques. Il peut être complété par une échocardiographie.
  • L'épreuve d'effort est également indispensable à la pratique de sports assez intenses. Elle permet de dépister précocement une maladie cardiaque débutante. L'épreuve consiste à pédaler sur un vélo tout en enregistrant un ECG et en mesurant la pression artérielle. La résistance opposée au pédalage augmente progressivement et le patient doit donc forcer de plus en plus. On peut ainsi voir si l'effort risque d'entraîner des troubles du rythme cardiaque, un état de pré-infarctus ou une hypertension artérielle.
  • Les articulations qui portent le poids (hanches, genoux, chevilles) peuvent présenter des séquelles de traumatismes ou un début d'arthrose visible sur une radiographiegraphie. Dans ce cas, des sports assis comme le vélo, le kayak, l'aviron, l'équitation ou « portés » comme la natation sont conseillés.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 29 Mars 2005 : 02h00
Mis à jour le Mardi 05 Avril 2011 : 16h42
Source : " Le guide sport et santé ", Vidal, Larousse diffusion.
A lire aussi
Endurance : choisir la bonne activité physique Publié le 02/11/2015 - 17h00

L’activité physique, c’est bon pour la santé. À condition de choisir celle qui vous convient. Natation, vélo, marche, aviron… Nous en avons listé quelques-unes pour vous aider à faire votre choix, en particulier dans le domaine de l’endurance. Suivez les conseils de Pierre Freile,...

Triathlon Publié le 14/05/2002 - 00h00

Le triathlon recrute de plus en plus de pratiquants. Discipline olympique par excellence, complète, il attire de plus en plus de sportifs désireux de varier leurs activités.

Plus d'articles