Que soigne l'ostéopathie ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 28 Juin 2010 : 02h00
L'ostéopathe réalise des manipulations afin de corriger les déplacements des organes, du squelette et des muscles, susceptibles d'entraver la circulation sanguine et lymphatique et de contribuer à des maladies.
PUB

Le principe de l'ostéopathie

L'appareil locomoteur conditionne la santé et le bien-être. Réajuster les structures du corps grâce à des techniques de manipulation améliore le fonctionnement de l'organisme et sa capacité d'autoguérison. L'ostéopathie peut donc soigner et prévenir certaines maladies.

PUB

Quelles sont les indications de l'ostéopathie ?

L'indication de l'ostéopathie la plus connue est le soulagement des douleurs et des problèmes musculosquelettiques, et plus particulièrement le mal de dos, dont la lombalgie. Des essais cliniques ont démontré l'efficacité de l'ostéopathie dès le premier mois suivant le début des symptômes. Les patients traités par ostéopathie consomment moins de médicaments anti-inflammatoires et antidouleurs.

Toutefois, partant du principe que tous les systèmes corporels sont interdépendants, l'ostéopathie est utilisée en préventif et en curatif contre de très nombreuses autres maladies, même si les preuves restent inexistantes.

Indications classiques de l'ostéopathie :

Lombalgie

Arthrite (atténuation des douleurs, amélioration de la mobilité).

Entorses, foulures, tendinites (réduction du gonflement et de la douleur).

Sciatique et hernie discale.

Fibromyalgie (douleur diminuée et qualité de vie améliorée).

Douleurs postopératoires.

Douleurs des cervicales.

Syndrome du canal carpien.

Aide à des troubles chroniques :

Infirmité motrice cérébrale (meilleure qualité du sommeil et de la coordination motrice chez les nourrissons).

Troubles fonctionnels intestinaux (constipation...).

Migraine.

Dépression (symptômes atténués chez les patients sous traitement antidépresseur).

Stress, anxiété, troubles du sommeil.

Hypertension.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 28 Juin 2010 : 02h00
Source : Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.
PUB
PUB
A lire aussi
La musicothérapie, pour quoi faire ? Publié le 24/08/2009 - 00h00

Utiliser la musique, les sons et les rythmes comme méthode thérapeutique est une idée originale qui trouve des applications dans plusieurs domaines, allant du stress à la douleur, en passant par la rééducation des troubles neurologiques ou les problèmes comportementaux. Le point sur les...

Troubles bipolaires : 10 ans d’errance diagnostiquePublié le 05/07/2016 - 12h15

Le trouble bipolaire est une maladie grave et invalidante dont la manifestation débute le plus souvent chez le jeune adulte, entre 15 et 25 ans. L’alternance d’épisodes de grande exaltation et de dépression rend le diagnostic particulièrement difficile et beaucoup trop tardif. « Ce délai...

Lumbago et douleur lombairePublié le 26/04/2002 - 00h00

Le lumbago est une douleur touchant le segment lombaire de la colonne vertébrale, c'est-à-dire sa partie basse.

Syndrome de l’intestin irritable : ce qu’on ne vous a pas ditPublié le 01/10/2015 - 13h44

Également appelé côlon irritable, colite spasmodique, colopathie fonctionnelle, le syndrome de l’intestin irritable est un trouble digestif fonctionnel lié à une hypersensibilité et à une fragilité de l’intestin. Extrêmement fréquente, cette maladie est bénigne, maisparticulièrement incommodante dans la vie quotidienne : diarrhées, constipations, ou alternance des deux, douleurs abdominales, ballonnements, flatulences crampes, etc....

Plus d'articles