Que risque-t-on avec les moisissures ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Novembre 2013 : 08h57
Mis à jour le Lundi 04 Novembre 2013 : 09h49
-A +A

L’allergie aux moisissures est très fréquente.

Quelles sont les solutions ? Se débarrasser des allergènes en cause bien sûr !

Voici quelques astuces pour éliminer le plus sûrement de votre logement toute trace de moisissures...

Chaleur et humidité : deux conditions idéales pour la prolifération des moisissures

Une douce chaleur associée à un taux élevé d’humidité constitue le milieu idéal pour le développement des moisissures.

S’il est difficile de vivre sans une température agréable, en revanche, nous pouvons agir sur le taux d’humidité, qui est souvent très élevé dans nos logements. Dans notre pays, il se situe selon les saisons et la météo entre 30 et 70 %, mais atteint aussi facilement les 100 % dans les pièces les plus humides que sont la cuisine, la salle de bains, la buanderie…

De très nombreux paramètres y contribuent à commencer par nos activités, notre respiration étant source de vapeur d’eau, la cuisson des légumes, des pâtes, le séchage du linge, les douches, les bains, les chaussures mouillées, les plantes vertes, etc., sans compter d’éventuels dégâts des eaux, des murs ou des tuyaux qui suintent.

Moisissures : quels sont les risques pour la santé ?

Les moisissures sont des champignons microscopiques aux couleurs multiples (vert, gris, noir) et à l’odeur caractéristique, qui se reproduisent en émettant des spores. Ces spores se dispersent dans l’air.

Inhalées par les personnes sensibles, ces spores peuvent provoquer des irritations des muqueuses des voies respiratoires supérieures et entraîner des symptômes d’allergie : rhinite, bronchite, asthme…

À noter que l’inhalation des spores des moisissures peut aussi, mais beaucoup plus rarement, provoquer des intoxications, des nausées, voire des mycoses.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 04 Novembre 2013 : 08h57
Mis à jour le Lundi 04 Novembre 2013 : 09h49
Source : Association Asthme & Allergies, http://www.allergiesairinterieur.org/. Maison & Santé, bien respirer chez soi, Editions Pascal.
A lire aussi
10 conseils pour réduire la pollution intérieure Publié le 03/07/2015 - 15h16

Nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur de nos habitations. Or l’air qui règne dans nos logements est 5 à 10 fois plus pollué que l’extérieur. Comment diminuer la pollution intérieure pour mieux respirer et éviter les allergies ?

Êtes-vous allergique aux cafards ? Publié le 21/10/2013 - 05h26

L’allergie au cafard est en quelque sorte un abus de langage. Comme avec les acariens, on n’est pas allergique à l’animal lui-même, mais à ses déjections et aux petits débris qu’il produit, qui se retrouvent dans la poussière et que l’allergique peut inhaler…Que faut-il savoir...

Réflexes anti-pollution d'intérieur Publié le 04/05/2009 - 00h00

Nos activités, nos aménagements et ameublement, nos séances de nettoyage et de bricolage, sont autant de sources de pollution intérieure. Voici quelques réflexes préventifs pour améliorer la qualité de l'air que nous respirons à l'intérieur de nos logements et préserver notre santé.

Plus d'articles