• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    15 avis
  • Astuces (0)

Que faire avec le vert des poireaux ?

Article publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 30/10/2012


Que faire avec le vert des poireaux ?

C'est la partie la moins tendre mais la plus riche en éléments nutritionnels protecteurs.

Donc, on ne jette pas le vert des poireaux !

La façon la plus classique, c'est de les utiliser pour un potage. Vous les émincez finement. Vous pelez, lavez 2 ou 3 patates et vous les coupez en cubes. Vous faites revenir tout cela dans un filet d'huile d'olive, avec un peu d'oignon ou d'échalote si vous en avez sous la main. Puis vous ajoutez de l'eau, vous cuisez et vous mixez ensuite. Vous pouvez enjoliver avec de la crème, des pignons, des lardons, des noix concassées, tout ce qui vous viendra à l'esprit.

Mais vous pouvez aussi ciseler ces verts de poireaux, les cuire à l'étouffée dans un filet d'huile d'olive, les assaisonner de piment d'Espelette et les ajouter dans un risotto ou dans des pâtes ou dans du quinoa ou dans un risotto d'épeautre (celui se prépare comme le risotto traditionnel mais avec du petit épeautre).

Ces poireaux étuvés, vous pouvez aussi les transformer en flan : mélangez-les avec 4 œufs, 3 cuil à soupe de farine, 1 verre de lait et 2 à 3 cuil à soupe de crème, tout cela battu ensemble. Versez dans un plat à gratin beurré et enfournez à 160°C pour 30 minutes environ.

Et enfin, vous pouvez aussi les mettre dans une omelette.

Tout cela ne revient vraiment pas cher…

 

Paule

Article publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 30/10/2012

Ce billet fait partie du blog de Paule Neyrat, Le blog de Paule

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Voir aussi les billets de blog :
L’oignon de Roscoff, vous connaissez ?

Par Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste le 19/02/2015 20:10

  • rating
  • rating
  • rating
  • rating
  • rating

L’oignon de Roscoff est une variété d’oignon rosé cultivée dans une zone délimité du littoral nord du Finistère. S’il porte ce nom de Roscoff, c’est parce qu’il fut semé, pour la première fois en ...

Le céleri, un aphrodisiaque ?

Par Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste le 9/02/2015 22:22

  • rating
  • rating
  • rating
  • rating
  • rating

Le céleri se nomme aussi Ache odorante et un de ses surnoms, à cause de la forme de ses branches, est « pénis végétal ». Il a été longtemps cultivé comme plante médicinale avant de devenir ...

Le Kimchi : vous connaissez ?

Par Paule Neyrat, Diététicienne Nutritionniste le 21/01/2015 22:38

  • rating
  • rating
  • rating
  • rating
  • rating

Le kimchi, c’est des légumes fermentés pendant plusieurs semaines, enfermés dans des jarres qui sont ensuite enfouies sous la terre. Le plus courant est le kimchi de chou chinois qui est fermenté avec...