Piercing : informer pour limiter les risques

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Avril 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 07 Avril 2016 : 13h20
Le piercing nécessite de transpercer la peau ou les muqueuses et constitue ainsi une porte d'entrée potentielle pour des agents infectieux. Les risques sont réels au moment de la réalisation du geste, mais également durant la période de cicatrisation qui s'ensuit. Mieux vaut s'informer pour prévenir les risques du piercing !

Quels sont les risques du piercing ?

Il existe plusieurs catégories de complications :

  • les complications infectieuses locales (environ 10 à 20% des piercings), notamment bactériennes (streptocoques, staphylocoques, pseudomonas) ;
  • les complications virales. Rappelons que les hépatites B et C sont transmissibles par ce mode de contamination, ce qui est également le cas, en théorie, du virus du sida. Mais aussi du virus de l'herpès et du papillomavirus par exemple ;
  • les complications allergiques (eczéma de contact, impliquant des matériaux comme le nickel, les métaux malléables et bon marché) ;
  • les autres complications du piercing sont principalement les hématomes, les hémorragies de la langue et les cicatrisations pathologiques.

Attention au piercing qui touche le cartilage...

Lorsque le piercing atteint le cartilage (par exemple situé sur le tiers supérieur du pavillon de l'oreille), le risque infectieux peut entraîner des séquelles très importantes car l'infection cartilagineuse progresse très rapidement. Ainsi, en cas de chaleur locale, rougeur et douleur, signes précédant l'apparition d'un gonflement, mieux vaut consulter rapidement.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Avril 2006 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 07 Avril 2016 : 13h20
A lire aussi
Pour un piercing à risque limitéPublié le 31/07/2009 - 00h00

Renoncer à un piercing est la décision la plus sage. À défaut, voici quelques consignes pour prévenir les risques inhérents à la réalisation d'un piercing.

Piercing et tatouage : l'urgence d'une réglementationPublié le 14/01/2008 - 00h00

La pratique des piercings et des tatouages continue à progresser et s'accompagne d'une multiplication des accidents et incidents. L'Académie de médecine souligne l'urgence de mettre en place une réglementation ou un encadrement rigoureux. Ses recommandations sont précises et sévères....

Un guide des bonnes pratiques du piercing : l'hygiène en plus !Publié le 23/07/2001 - 00h00

Avec le piercing, tout est possible : nombril, nez, oreille, langue, organes génitaux ... Cependant, face à des risques d'infection très inquiétants, les médecins ont décidé de se rencontrer afin de trouver un langage commun permettant de réunir les intérêts de deux mondes différents...

Piercing : quelle est l'ampleur de cette pratique ?Publié le 30/06/2008 - 00h00

Qui sont ces personnes qui exhibent ou cachent un piercing ? Quelles sont les zones corporelles les plus souvent percées ? Les femmes sont-elles plus adeptes au piercing que les hommes ? Quelles sont les tranches d'âges les plus concernées ? Et enfin, quelle est la fréquence des complications ?...

Plus d'articles