Peut-on faire du sport avec une prothèse de hanche ?

Peut-on faire du sport avec une prothèse de hanche ?

Les personnes qui bénéficient d'une prothèse de hanche peuvent-elles reprendre une activité sportive ?

Cette question se pose de plus en plus souvent car d'une part les porteurs de prothèse de hanche sont de plus en plus jeunes et d'autre part, à tout âge, on recommande la pratique d'une activité sportive pour prévenir de nombreuses maladies (cardiovasculaires, ostéoporose….).

Alors peut-on faire du sport avec une prothèse de hanche ?

Sport et prothèse totale de hanche : est-ce compatible ?

La prothèse de hanche consiste à remplacer l'articulation de la hanche par une prothèse.

Jusqu'à récemment, cette intervention était pratiquée en dernier recours, c'est-à-dire le plus tard possible, car la durée de la prothèse de hanche était incertaine.

Or avec les progrès considérables réalisés dans ce domaine, les indications se sont fortement étendues et on privilégie aujourd'hui l'inverse.

En effet, maintenant, les prothèses durent potentiellement 20 ans et grâce à un bon suivi, on sait programmer leur renouvellement au bon moment, avant que le soutien osseux ne soit trop abîmé.

De ce fait, la prothèse de hanche est proposée à des sujets de plus en plus jeunes afin de privilégier la qualité de vie.

C'est ainsi que la question de la reprise d'une activité sportive se pose de plus en plus souvent.

Parallèlement, l'activité physique est reconnue à tout âge comme indispensable à la santé, physique et psychologique. Elle est d'ailleurs devenue le facteur de prévention N°1 de toutes les maladies chroniques (cardiovasculaires, ostéoporose, cancer, Alzheimer, obésité…).

Et aujourd'hui effectivement, de plus en plus de personnes font du sport avec des prothèses de hanche.

 

Quelles sont les précautions à prendre, avant de faire du sport avec une prothèse de hanche ?

  • Bien entendu, la reprise de la pratique sportive dépend du type de matériau constituant la prothèse et de la qualité de l'acte chirurgical.
  • Il est également nécessaire de respecter le délai d'intégration de la prothèse, qui est de 3 à 4 mois selon le type de sport envisagé.
  • Une rééducation s'impose également afin de recouvrer une mobilité et des qualités musculaires optimales.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 29/05/2012
Créé initialement par Isabelle Eustache le 31/03/2008

Sources : Mayo Clinic, HIP Society Survey.

Trouvez-vous cet article intéressant ?