La pénurie en France : 155 appareils d'IRM - 1 à 2 mois d'attente

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 26 Septembre 2000 : 02h00
-A +A
La pénurie hospitalière devient de plus en plus pénalisante pour le bon déroulement des soins en France. Selon une étude de l'Association Imagerie Santé Avenir (ISA), il faut attendre 1 à 2 mois pour bénéficier d'un examen IRM en France. Pour faire face à ce constat, il faudrait autoriser l'installation de 465 appareils supplémentaires.

L'hôpital est en effet bloqué par la procédure du « budget global » qui étouffe les principales évolutions techniques qui deviennent de plus en plus nécessaires. Paradoxalement, les seules nouvelles ressources financières de ces établissements frappés de pénurie est le transfert des prescriptions de médicaments vers la ville. Ainsi les malades atteints du SIDA peuvent maintenant être pris en charge en ville.

Avec une telle organisation la pénurie devient contagieuse, notamment de l'hôpital vers la ville et elle touche toutes les innovations, les IRM, les défibrillateurs implantables, mais aussi les médicaments les plus innovants,etc. A force de définir des budgets pour des enveloppes, on ses prend à rêver de politiques qui s'intéressent au contenus des enveloppes. Après tout, c'est ce qui intéresse vraiment les patients.

Publié par Dr Philippe Presles le Mardi 26 Septembre 2000 : 02h00
A lire aussi
Médicaments contre la DMLA : Avastin® contre Lucentis® Publié le 01/08/2012 - 22h00

Encore une drôle d’histoire dans le monde du médicament : l’Avastin® vient d’être interdit, imposant dans le traitement de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge, une forme de cécité), le recours à un médicament similaire mais beaucoup plus cher… Face à la...

Nouveau déficit record pour la Sécu Publié le 29/09/2010 - 13h51

Le Sécurité sociale accuse encore cette année un déficit record, avec un trou de 23,2 milliards d’euros, dont 11,6 milliards pour la seule branche maladie. Pour redresser la barre, plusieurs mesures sont proposées, dont le déremboursement de certains médicaments.

Plus d'articles