Pas de télé dans la chambre des enfants

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 19 Juillet 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 20 Décembre 2010 : 12h13
-A +A

Les conclusions simultanées de trois études sont formelles : plus les enfants regardent la télé, moins ils réussissent à l'école. La télé dans la chambre diminue les scores intellectuels, tandis que le temps passé devant le petit écran pendant l'enfance serait prédicateur du niveau de diplômes futurs. De quoi réglementer l'accès télévisé à la maison…

La première étude (1) a porté sur plus de 11.000 petits américains. Les auteurs commencent par un constat : entre 3 et 5 ans, les enfants regardent la télé plus de deux heures par jour. Et 59% des enfants de moins de deux ans la regardent déjà une heure et demie en moyenne, en dépit du fait qu'il n'existe pas de programmes à valeur pédagogique pour les tout-petits. A l'âge de 6-7 ans, ces mêmes enfants ont passé des tests cognitifs, dont un test de mathématiques. Les performances étaient moindres chez les enfants ayant beaucoup regardé la télévision avant l'âge de 3 ans. En revanche, les heures passées devant le petit écran entre 3 et 5 ans semblaient favoriser les aptitudes cognitives, notamment en ce qui concerne la lecture et la mémoire à court terme. Mais aucun bénéfice en mathématiques ou en compréhension de la lecture n'a été observé.

La seconde étude (2) a porté sur 1.000 enfants néo-zélandais, suivis depuis l'âge de 5 ans. Après avoir noté tous les deux ans la quantité de télévision regardée, les auteurs constatent que plus le temps passé devant la télé est important entre 13 et 15 ans, plus les enfants avaient de risque de quitter le circuit scolaire sans qualification. En revanche, le fait de regarder peu la télé entre 5 et 11 ans, est un facteur prédicateur d'un bon niveau d'étude à 25 ans. Globalement, le temps passé devant l'écran est inversement proportionnel aux chances d'aller à l'université. Et c'est le temps passé devant la télé au cours de la petite enfance qui a le plus d'influence, comparé à celui passé au cours de l'adolescence.

Et enfin, la troisième étude (3) a analysé les performances scolaires de 350 enfants californiens âgés de 8-9 ans, en fonction de l'équipement médiatique familial. Ceux qui avaient la télé dans leur chambre obtenaient un score à un test mathématique de huit points inférieur aux autres. Ces enfants avaient également de moins bonnes performances à des tests de lecture et de langage. En revanche, les enfants qui avaient accès chez eux à un ordinateur (30% des enfants étudiés) obtenaient des scores aux tests de 8 points supérieurs aux autres.

En conclusion, il serait préférable d'éviter la télé avant l'âge de 2 ans, voire 3 ans, de ne pas placer de télé dans la chambre à coucher des enfants, de limiter le temps à une ou deux heures maximum par jour et de contrôler les programmes. Rappelons aussi que temps passé devant la télé est également proportionnel au risque d'obésité !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 19 Juillet 2005 : 02h00
Mis à jour le Lundi 20 Décembre 2010 : 12h13
Source : (1) Zimmerman Frederick J. et coll., Arc. Pedriatr Adolesc. Med., 159 : 619-625, 2005; (2) Hancox Robert J. et coll., Arc. Pedriatr Adolesc. Med., 159 : 614-618, 2005 ; (3) Borzekowski Dina L.G. et coll., Arc. Pedriatr Adolesc. Med., 159 : 607-613, 2005.
A lire aussi
Pour ou contre la télé dans la chambre des enfants ? Publié le 11/02/2011 - 10h46

La télé, dans les années 50, on allait la regarder chez les voisins, comme au cinéma. Puis elle est entrée dans chaque foyer. Les prix ayant baissé, chaque membre de la famille peut dorénavant posséder son propre poste, souvent situé dans sa chambre. Mais pour les enfants, une télé au...

Attention, la télé fait grossir Publié le 21/11/2014 - 15h00

Le 21 novembre 2014, c'est la Journée mondiale de la télévision. Elle a été initiée en 1996 par l’Assemblée générale des Nations Unies pour encourager les échanges mondiaux de programmes télés se concentrant sur la paix, la sécurité, le développement social et économique et...

Regarder la télé ou vivre plus, il faut choisir Publié le 26/08/2011 - 08h44

La vie sans télé est plus riche, plus profonde, plus stimulante et propice aux succès scolaires, professionnels ou sentimentaux. La vie sans télé, c’est aussi un meilleur sommeil, une bien meilleure santé, des infarctus et des maladies d’Alzheimer en moins, des diabètes et des...

Plus d'articles