Pas de kilo superflu avant une 2e grossesse

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Octobre 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 04 Novembre 2014 : 15h34
-A +A

L'analyse des variations de poids entre deux grossesses dans une population de femmes suédoises suggère qu'il vaut mieux perdre les kilos superflus avant une 2e grossesse.

Ce conseil s'adresse aux femmes en surpoids qui désirent un second enfant.

Mais il est également recommandé aux autres de retrouver un poids normal avant de programmer une nouvelle grossesse.

Quelle est l'influence du poids sur le déroulement de la grossesse ?

Les effets du poids sur la grossesse sont particulièrement difficiles à évaluer. Une équipe de chercheurs a eu l'idée de s'intéresser à une population de 150.000 femmes ayant mené deux grossesses, et de comparer le déroulement de la grossesse entre la première et la deuxième, en notant la survenue des complications et les variations de poids.

Première grossesse

Lors de leur première grossesse ces femmes avaient un âge moyen compris entre 25 et 29 ans et un indice de masse corporelle compris entre 18,5 et 24,9 (le surpoids débutant à 25). En d'autres termes, juste avant la conception, elles pesaient entre 51 et 68,5 kg pour 1,65 m.

Les complications survenues lors des premières grossesses ont été enregistrées : prééclampsies (hypertension artérielle et protéinurie survenant après la 20e semaine de grossesse), éclampsies (stade grave d'hypertension), diabète de la grossesse, césariennes, fausses couches, retard de croissance et macrosomies (périmètre crânien et abdominal du foetus au-dessus de la normale et poids de naissance élevé).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Octobre 2006 : 02h00
Mis à jour le Mardi 04 Novembre 2014 : 15h34
Source : Caughey A.B., Lancet, 368 (9542) : 1136-8, 2006.
A lire aussi
Poids du bébé : tout se décide avant la grossesse Publié le 22/10/2007 - 00h00

Un gros bébé risque de souffrir d'un accouchement difficile. Or le poids du bébé est davantage lié à la corpulence de sa mère avant la grossesse qu'à la prise de poids durant la grossesse. Attention toutefois, une femme enceinte en surpoids est à risque de complications.

Grossesse : le diabète gestationnel n'est plus exceptionnel Publié le 05/12/2005 - 00h00

Le diabète gestationnel correspond à un trouble de la tolérance des glucides se manifestant durant la seconde moitié de la grossesse. Il témoigne d'un sur-risque ultérieur de diabète de type 2. Depuis la généralisation du dépistage, sa prévalence a augmenté : aujourd'hui, près de 6% des...

Diabète et grossesse, l’insuline reste la règle Publié le 11/04/2017 - 07h54

Aujourd’hui, lorsqu’une femme souffre de diabète lors de sa grossesse, le seul médicament autorisé pour équilibrer son taux de sucre dans le sang est l’insuline. Par simplicité d’emploi, il peut être tentant d’utiliser les nombreuses molécules par voie orale dont on dispose pour...

Grossesse : comment prévenir le diabète gestationnel ? Publié le 10/07/2006 - 00h00

Grossesse : près de 6% des femmes enceintes présentent un diabète gestationnel. Ce trouble de la tolérance au glucose ne se manifeste qu'au cours du deuxième trimestre de grossesse et disparaît après l'accouchement. Le diabète gestationnel ayant d'importantes conséquences sur le bébé, il...

Plus d'articles