Nouvelles implications de la DHEA : la fibromyalgie

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 21/12/2001 - 01h00
-A +A

La DHEA est-elle en passe de devenir un médicament universel ? Plus les chercheurs l'étudient, plus ils s'aperçoivent qu'elle joue de multiples rôles dans de nombreuses pathologies. Selon une enquête belge, cette hormone interviendrait dans la fibromyalgie, un syndrome douloureux touchant surtout les femmes.

La fibromyalgie correspond à un syndrome douloureux diffus d'évolution prolongée mais jamais invalidante. Touchant principalement les femmes, son origine reste inconnue, même si on suspecte régulièrement un dysfonctionnement de l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien.Les douleurs sont ressenties dans différentes parties du corps : occiput, cou, paroi thoracique, fesse, coude, genou. Cependant, aucune modification au niveau des articulations n'est observée. De même, les analyses radiographiques ou biologiques ne montrent aucune anomalie. Une fatigue, surtout matinale et des troubles du sommeil accompagnent généralement ces douleurs. Un syndrome dépressif peut également apparaître. Le traitement de cette affection fait actuellement appel à des anti-douleurs, des antidépresseurs tricycliques et à la physiothérapie.

Un rôle supplémentaire pour la DHEA ?

Les résultats de cette enquête belge portant sur 36 patients souffrant de fibromyalgie, dont 28 femmes et 8 hommes, montrent que la concentration de DHEA chez ces personnes est inférieure à celle de sujets témoins, mais uniquement chez les femmes fibromyalgiques. De plus, paradoxalement, la diminution de DHEA normalement observée au cours du vieillissement, n'a pas lieu chez les patients atteints de fibromyalgie.

Ces données laissent suspecter un rôle de la DHEA dans cette pathologie. Reste bien sûr à déterminer si une supplémentation en DHEA présenterait un intérêt réel dans la prise en charge de ce syndrome, particulièrement chez les femmes, c'est-à-dire chez les patients fibromyalgiques déficitaires en DHEA. En attendant, il semblerait que la DHEA ajoute ici une corde à son arc.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 21/12/2001 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
veronique22

J'ai 43 ans et j'ai une fibromyalgie et une hernie discale avec une sciatique chronique, et je souffre, j'ai trois enfants je me bats tous les jours, je pouvais plus monter les escaliers j'ai déménager et je lis que cette maladie n'est pas invalidante quand vous ne prenez plus votre enfant sur les genoux parce que c'est trop douloureux, je ne sens plus mon pied gauche sur l'embrayage, j'ai du acheter d'occass une petite voiture automatique et toutes les minutes de la journée je ferme ma bouche pour ne pas hurler parce que l'on ne m'a pas élevé à me lamenter sur mon sort, je souhaiterai juste que vous puissiez juger de la douleur que nous avons à tenir malgrès un long traitement, merci de m'avoir lu.
véronique22

PUB
A lire aussi
La DHEA, une hormone anti-vieillissement ? Mis à jour le 05/11/2007 - 01h00

La DHEA (dehydroepiandrostérone) est une hormone produite à partir du cholestérol qui se transforme ensuite en différentes autres hormones , dont la testostérone et l'oestrogène. Or la synthèse de DHEA diminue naturellement avec l'âge : à 50 ans, son...

DHEA pour les schizophrènes Mis à jour le 12/03/2003 - 01h00

Après un engouement sans précédent de la DHEA pour lutter contre le vieillissement, des chercheurs ouvrent une piste intéressante en montrant un effet potentiel de cette molécule dans la schizophrénie.

La DHEA doit être soumise à la réglementation du médicament ! Mis à jour le 23/07/2001 - 02h00

L'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) vient de rendre public le rapport demandé par Bernard Kouchner, ministre délégué à la Santé, concernant les bénéfices et les risques éventuels liés à l'utilisation de la DHEA. I...

Le Pr Etienne-Emile Baulieu clarifie l'affaire DHEA Mis à jour le 26/10/2001 - 02h00

Suite aux nombreuses polémiques qu'a suscité « l'affaire DHEA », la confusion s'est installée dans les esprits. Le Pr Etienne-Emile Baulieu, responsable de l'étude DHEAge, a clarifié la situation.

Plus d'articles