Monoxyde de carbone : ne vous laissez pas intoxiquer !

Monoxyde de carbone : ne vous laissez pas intoxiquer !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 11h19
-A +A
" Chaque année en France, 6000 personnes sont victimes d'une intoxication due au monoxyde de carbone (CO) et 300 en décèdent " déclare la Direction Générale de la Santé (DGS). Comment se prémunir contre ce gaz toxique ?

La prévention individuelle

Indolore et inodore, la présence de ce gaz peut être révélée par un détecteur spécifique du monoxyde de carbone. Idéalement, chaque foyer devrait être en possession de ce type d'appareil.

Les dix conseils pratiques du Ministère de la Santé

1. Chaque année, avant la période de froid, faites entretenir votre chaudière par un professionnel qualifié.

2. Vérifiez le bon état de votre conduit de cheminée. Un ramonage est obligatoire deux fois par an.

3. Vérifiez que l'évacuation des fumées s'effectue bien à l'extérieur. A noter que les appareils mobiles de chauffage d'appoint (butane, propane, pétrole) ne doivent être utilisés que par intermittence et exclusivement dans des locaux ventilés.

4. Ne vous chauffez jamais avec des panneaux radiants prévus pour des locaux de grand volume très ventilés, ni avec des radiateurs de camping destinés à l'extérieur, ni en allumant le four de la cuisinière, porte ouverte.

5. Les appareils neufs fonctionnant au gaz naturel doivent obligatoirement présenter le marquage CE et pour certains appareils de cuisson haut de gamme, la marque NF GAZ Sélection

6. N'utilisez les petits chauffe-eau sans évacuation de fumées que de facon intermittente et pour une courte durée (8 minutes maximum). Ils doivent être installés dans une pièce suffisamment grande et aérée. Le volume minimal pour une pièce doit être de 8 m3 lorsqu'on utilise un appareil de cuisson et de 15 m3 avec un petit chauffe-eau. Ils sont interdits dans une salle de bains ou une douche, une chambre à coucher ou une salle de séjour, et dans les logements d'une seule pièce (studios).

7. N'installez pas une hotte raccordée à l'extérieur dans une pièce où se trouve également un appareil raccordé à un conduit de fumée. Cela peut perturber gravement le fonctionnement de celui-ci.

8. En cas d'installation collective de Ventilation Mécanique Contrôlée, veillez à ce qu'elle soit l'objet d'un entretien et de vérifications des dispositifs de sécurité individuels et collectifs.

9. Les appareils récents à gaz raccordés à un conduit de fumée en tirage naturel possèdent désormais un système de sécurité contre le refoulement des produits de combustion, appelé SPOTT (Système Permanent d'Observation du Tirage Thermique).

10. Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre cuisinière à gaz (flamme bleue et courte dans chaque orifice, et qui ne noircit pas le fond des casseroles).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 11h19
Source : Direction générale de la santé (DGS), octobre 2008.
A lire aussi
Monoxyde de carbone : le " tueur silencieux " Publié le 18/12/2000 - 00h00

Avec l'arrivée du froid, nos appareils de chauffage reprennent leur fonctionnement. Comme les gaz d'échappement et les incendies, les chauffages, surtout lorsqu'ils sont situés dans des pièces de petite taille et peu aérées, dégagent du monoxyde de carbone. Son inhalation empêche nos...

Qui se chauffe dégage du monoxyde de carbone Publié le 02/01/2006 - 00h00

Indolore et invisible, le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant qui intoxique chaque année 6.000 Français. Les personnes en situation précaire ne sont pas les seules victimes, nous pouvons tous être concernés. Cet hiver, avez-vous fait ramoner vos conduits ?

Plus d'articles