• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    3 avis
  • Témoignages (0)

Les médicaments génériques en plein malaise…

Article publié par Isabelle Eustache le 11/12/2012


Les médicaments génériques en plein malaise…

Un sondage Ifop réalisé pour le groupe pharmacien PHR reflète le malaise actuel des Français vis-à-vis des génériques.

Moins bien acceptés comme substituts, efficacité remise en question et procédé de fabrication suspect, les génériques, c’est plus ça ?

Génériques : la confiance diminue

  • En 2011, 77% des personnes interrogées jugeaient l’efficacité des génériques similaire aux médicaments princeps, contre 72% aujourd’hui.
    Autrement dit, 28% sont sceptiques quant à une efficacité similaire entre originaux et génériques.
  • 62% étaient prêts à accepter la substitution systématique, contre 57% actuellement.
  • Près d’un Français sur deux (45%) désapprouve le fait d’être obligé de faire l’avance de frais si l’on refuse le générique.
  • Enfin, alors que 71% des Français affirmaient les génériques aussi sûrs que les médicaments d’origine en 2011, ils ne sont plus que 61%.

Fiabilité suspecte des génériques

Le malaise vient du fait que 80% de ces copies (contre 50% des originaux) sont fabriquées à l’autre bout du monde, en Chine et en Inde, « dans des conditions difficilement contrôlables » et avec des matières premières dont la provenance est inconnue du grand public.

C’est ainsi que l’efficacité de certains traitements peut diminuer.

Afin de remédier à cette situation, il est demandé à ce que figurent clairement sur les boîtes le pays fabriquant et la provenance des matières premières.

Cela dit, les génériques restent largement consommés dans notre pays : 84% des médicaments achetés sur ordonnance sont des génériques.

Ce succès est lié à l’aspect économique, les génériques étant moins chers que les molécules princeps.


Sources : 20 minutes, L’Express, Le Parisien, 10 décembre 2012.

Trouvez-vous cet article intéressant ?