La liposuccion n'est pas une solution contre l'excès de cholestérol !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 03 Juillet 2006 : 02h00
-A +A
Une rumeur laisse entendre que réduire son poids de graisse par liposuccion permettrait de réduire son taux de cholestérol… D'une pierre, deux coups ! Ce n'est pas si sûr…

A priori, cela paraît logique : sachant que plus le tour de taille est élevé, plus le cholestérol sanguin est haut et plus le risque cardiovasculaire l'est aussi, toute diminution du tour de taille, même par liposuccion, devrait avoir un effet bénéfique sur le profil lipidique de ceux qui en bénéficient.

Le cholestérol baisse à peine

Dans les faits, cela ne se vérifie pas. Une étude coréenne a ainsi suivi 11 personnes qui s'étaient fait aspirer en moyenne 6,7 litres de graisses. Leur poids corporel était ainsi passé de 64,5 à 60 kg, soit une perte de 4,5 kilos en une séance Leur LDL-cholestérol, celui qui est mauvais, n'a quant à lui baissé que de 5,1%, sans que cette diminution ne soit significative. L'explication donnée par les chercheurs est que la liposuccion ne concerne pas les graisses viscérales, celles qui entourent les organes et qui seraient plus néfastes.

Reste que cette opération est maintenant bien au point et que de nombreuses personnes peuvent en bénéficier. L'avantage est de pouvoir retrouver rapidement une silhouette agréable et plus motivante pour mieux prendre en charge son poids pour la suite, c'est-à-dire pour manger mieux et pour augmenter son activité physique.

Cela constitue même la clé du succès de l'opération : pour que l'effet esthétique soit durable, il faut qu'elle s'accompagne d'une volonté de stabiliser son poids et d'améliorer en ce sens son hygiène de vie.

Vérifier régulièrement son taux de cholestérol

Quant au cholestérol, même en faisant attention à ce que l'on mange et en faisant du sport, il vaut mieux le surveiller régulièrement. En effet, on peut être maigre et avoir un cholestérol élevé. On peut ne manger que des fruits et légumes, du poisson et des bonnes graisses et pourtant avoir un cholestérol élevé. Il est en effet important de bien comprendre que l'origine du cholestérol est externe, avec l'alimentation, mais aussi et surtout interne. Le cholestérol est en effet une composante essentielle de la membrane de nos cellules et celles-ci étant en constant remaniement, elles libèrent sans arrêt du cholestérol dans la circulation sanguine. Dans ce cas, si votre cholestérol reste élevé malgré une bonne hygiène de vie, il sera important de prendre un médicament de la classe des statines, pour faire baisser le cholestérol bien sûr, mais aussi pour protéger directement votre coeur, votre cerveau et l'ensemble de vos organes. Les statines sont en effet efficaces en prévention de l'infarctus, mais aussi des accidents vasculaires cérébraux, de la maladie d'Alzheimer, et des cancers.

En conclusion, la liposuccion est une très bonne technique, mais à visée esthétique uniquement !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 03 Juillet 2006 : 02h00
Source : Yoon Gi Hong et coll. : 'Impact of large-volume liposuccion on serum lipids in Oriental: a pilot study.' Aesthetic Plastic Surgery 2006 ; 30(3) : 327-32.
A lire aussi
La vérité sur le cholestérol et les statines Publié le 21/05/2013 - 07h31

Les statines sont maintenant d’anciens médicaments, pris par des millions d’entre nous, dont votre serviteur, pour se protéger des complications cardiovasculaires et des démences qui menacent ceux dont les facteurs de risque cardiovasculaire sont élevés. Une polémique et un livre, « La...

Saint Valentin, pensez à votre coeur ! Publié le 12/02/2007 - 00h00

Ensemble, en couple, ménagez vos coeurs. Même si c'est le cancer qui effraie le plus les Français, ce sont les maladies cardiovasculaires qui font le plus de victimes. Or cette première cause de mortalité peut être évitée en respectant quelques règles très simples. Discutez-en ensemble et...

Les enfants mangent trop salé ! Publié le 08/01/2007 - 00h00

À tout âge, nous mangeons beaucoup trop salé ! Ce comportement alimentaire est générateur d'hypertension et est néfaste à notre santé cardiovasculaire. Selon une analyse, une réduction, même modeste, des apports en sel chez les nourrissons et les enfants s'accompagne d'une baisse...

Plus d'articles