L'insuffisance cardiaque : quand le coeur faiblit

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Mai 2010 : 02h00
-A +A
Si le muscle cardiaque ou les valves sont endommagés, le coeur devient de moins en moins efficace. En cas d'insuffisance cardiaque, tous les organes en souffrent et fonctionnent moins bien, eux aussi, entraînant à la longue de graves complications. Pour ne pas en arriver là, la Journée européenne de l'insuffisance cardiaque souligne l'importance du dépistage et informe les Francais sur les symptômes à repérer.

Insuffisance cardiaque : état des lieux

En France, 600.000 personnes sont touchées par l'insuffisance cardiaque, avec chaque année 100.000 nouveaux cas diagnostiqués. Cette maladie se traduit par une forte mortalité. La Société française de cardiologie indique que la moitié des patients décèdent dans les 5 ans suivant le diagnostic. Pourtant, les traitements ont fortement progressé. Il faut donc maintenant améliorer le dépistage précoce et identifier les personnes à risque.

L'insuffisance cardiaque, c'est quoi exactement ?

L'insuffisance cardiaque indique que le coeur n'arrive plus à pomper efficacement le sang et à le faire circuler normalement dans l'organisme, le muscle ou les valves cardiaques étant endommagés. Les organes ne reçoivent alors plus suffisamment d'oxygène ni d'éléments nutritifs. Ils fonctionnent moins bien et comme au ralenti. Au début, le corps s'adapte, compense. Mais à la longue, cette adaptation contribue à affaiblir davantage le coeur. De plus, les reins n'arrivent plus à éliminer les déchets, expliquant certains des symptômes et complications.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 03 Mai 2010 : 02h00
Source : Communiqué de presse de la Société française de cardiologie, 26 avril 2010.
A lire aussi
Essoufflement d'origine cardiaque, insuffisance cardiaque Publié le 31/05/2001 - 00h00

La dyspnée - essoufflement ou difficulté à respirer - est un des symptômes qui peuvent signaler diverses formes de maladies cardiaques. Bien entendu, l'essoufflement peut également être la manifestation d'un problème non cardiaque : maladie pulmonaire, anémie, angoisse ou mauvaise forme...

Maladies cardiovasculaires : des chiffres effarants Publié le 09/01/2015 - 08h37

« La cardiologie sur mesure » sera le thème central des prochaines 25èmes Journées européennes de la Société française de cardiologie (SFC).C’est l’occasion pour les cardiologues de rappeler l’importance des maladies cardiovasculaires. Voici les chiffres pour la France.

Plus d'articles