Insecticide : les pyréthrinoïdes perturbent le développement intellectuel des enfants

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Juin 2015 : 11h39
Mis à jour le Mercredi 10 Juin 2015 : 14h08

À Rennes, des chercheurs de l’Inserm sont arrivés à cette inquiétante conclusion : l’exposition des enfants aux pyréthrinoïdes, insecticide présent dans de très nombreux produits, affecte leurs performances cognitives, notamment la compréhension verbale et la mémoire de travail.

Les pyréthrinoïdes, des neurotoxiques moins dangereux que les autres insecticides

Les pyréthrinoïdes sont des insecticides présents dans une large gamme de produits utilisés dans le domaine agricole (culture), vétérinaire (anti-parasitaires) et domestique (anti-poux, anti-moustiques). Ils se sont progressivement imposés et ont remplacé d’autres insecticides plus anciens car outre leur efficacité, leur mode d’action particulier les rend moins toxiques. En effet, au lieu d’exercer un effet toxique direct sur les insectes, les pyréthrinoïdes bloquent la neurotransmission chez les insectes, provoquant leur mort par paralysie. Les pyréthrinoïdes se sont par exemple imposés dans les produits anti-poux car moins dangereux que les insecticides classiques. Mais a priori, moins toxique ne veut pas dire dénué de tout danger. Ainsi, ces substances dites neurotoxiques pourraient aussi agir sur le développement du système nerveux des enfants.

PUB

Les pyréthrinoïdes perturbent le développement cérébral des jeunes enfants

Près de 300 couples mère-enfant ont été suivis jusqu’aux 6 ans de l’enfant. Des évaluations des performances neuro-cognitives des enfants ont été réalisées et comparées aux résultats d’analyse des urines (dosage des métabolites des pyréthrinoïdes). On constate ainsi que des taux élevés de métabolites dans les urines des enfants, témoignant objectivement de l’exposition aux pyréthrinoïdes, sont associés à une baisse des performances cognitives.

Reste à reproduire ce type d’étude pour affirmer l’entière responsabilité des pyréthrinoïdes dans l’altération du développement cérébral des enfants, mais cette étude pointe à nouveau les dangers de tous les produits phytosanitaires…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 10 Juin 2015 : 11h39
Mis à jour le Mercredi 10 Juin 2015 : 14h08
Source : Viel JF. Et coll., Pyrethroid insecticide exposure and cognitive developmental disabilities in children: The PELAGIE mother–child cohort, Environment International, Volume 82, September 2015, Pages 69–75, http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160412015001245. Communiqué de presse Inserm, 9 juin 2015, http://presse-inserm.fr/impact-de-lexposition-environnementale-aux-insecticides-sur-le-developpement-cognitif-de-lenfant-de-6-ans/19531/.
PUB
PUB
A lire aussi
Mayonnaise anti-pouxPublié le 06/09/2015 - 20h02

Non, la mayonnaise anti-poux n’est pas une nouvelle spécialité de cette sauce mais un vieux remède de grand-mère pour éradiquer les poux. Comment ça marche et pourquoi c’est intéressant ? 

Révolution stratégique anti-pouxPublié le 26/08/2003 - 00h00

De nouvelles données scientifiques devraient nous amener à réviser nos positions en matière de prévention et de traitement anti-poux. Inutile de nettoyer les draps et les écouteurs aux sprays insecticides ou encore de bannir nos petits pouilleux de l'école.

Pesticides : quels sont les vrais risques pour notre santé ?Publié le 21/10/2013 - 08h30

D'après une étude récente de l'Inserm, l'exposition professionnelle à des pesticides pourrait favoriser la survenue de certaines pathologies graves chez l'adulte.Quant aux expositions intervenant au cours de la période prénatale et périnatale -ainsi que la petite enfance- elles peuvent...

Plus d'articles