L’infidélité mène les hommes à l’infarctus…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 02 Mai 2012 : 19h45
Mis à jour le Jeudi 03 Mai 2012 : 08h48

Après avoir analysé toutes les études publiées ayant porté sur l’adultère dans le couple, les chercheurs en concluent que les hommes volages font plus d’infarctus que les maris fidèles !

© getty

Alors qu’une vie sexuelle épanouissante est connue pour exercer un effet favorable sur la santé, c’est l’inverse que l’on observe. En fait, ce serait lié au fait que l’infidélité n’est pas de tout repos. Non pas seulement d’un point de vue physique, mais aussi mental.

Tromper sa femme, c’est stressant et culpabilisant, d’autant plus que c’est souvent pour une femme plus jeune, ce qui implique de se surpasser.

À cette angoisse de la relation adultère, s’ajoutent des situations à risque, les rapports survenant majoritairement après un dîner ou un déjeuner copieux et arrosé.

Pour les auteurs de cette étude, rien d’étonnant à ce que les maris infidèles soient plus souvent victimes de mort subite par rapport aux hommes rangés.

Enfin, la relation adultère se déroulant dans un lieu non familier, elle contribue à accentuer la réaction de stress, aboutissant à une augmentation de la pression sanguine et à une accélération du rythme cardiaque.

Les conditions sont remplies pour augmenter le risque d’accident cardiaque, à courte ou longue échéance, tout dépend de la fréquence des rencontres et de leur intensité.

Et si la monogamie était une stratégie naturelle de préservation de l’espèce humaine ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 02 Mai 2012 : 19h45
Mis à jour le Jeudi 03 Mai 2012 : 08h48
Source : Le Figaro, 27 avril 2012.
A lire aussi
Obésité : l'ennemi du coeurPublié le 18/09/2002 - 00h00

L'obésité augmente considérablement le risque d'insuffisance cardiovasculaire. Ce danger s'incrémente pour chaque point d'Indice de Masse Corporelle supplémentaire.

Sexualité et maladie cardiovasculaire : ne pas s’abstenir !Publié le 21/01/2016 - 10h38

Après un accident cardio-vasculaire, la peur de la récidive et de la mort subite, le "maternage" excessif du conjoint, le sentiment de fragilité et de dévalorisation de soi… paralyse : la sexualité n’existe plus. Or, non seulement la sexualité n’est pas risquée pour le cœur, mais elle...

Les infections urinaires : quel traitement ?Publié le 10/06/2011 - 09h17

Les infections urinaires sont très fréquentes chez les femmes : entre 20 et 40% des femmes feront une telle infection au cours de leur vie, tandis que 2 à 4% des femmes en souffrent tous les ans. Êtes-vous suffisamment renseigné au sujet des infections urinaires ?

Plus d'articles