Il se retrouve avec un ver long de 2 mètres après avoir mangé des sushis

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 22 Janvier 2018 : 10h03

Se retrouver avec un ver parasite de près de 2 mètres après avoir mangé des sushis, ça vous semble impossible ? C'est pourtant ce est arrivé à un homme en Californie.

© Istock

Les sushis peuvent apporter leur lot de surprise ! Un homme en Californie en a fait l'amère expérience. Cet homme a pu découvrir un ver d'1.70 mètre qui avait élu domicile dans son estomac.

Cette histoire peu glamour a été raconté par le médecin urgentiste qui s'est occupé dudit patient. Il s'est confié à l'émission podcast médicale "It won't hurt a bit".

Un locataire imprévu d'1.70 mètre

Un homme de 30 ans s'est présenté aux urgences de Fresno en Californie avec des crampes d'estomac et des diarrhées sanglantes. Il a réclamé un traitement vermifuge et comme argument a présenté au médecin un long ver blanc enroulé autour d'un rouleau de papier toilette.

Alors qu'il était aux toilettes avec des douleurs intestinales, cet homme en avait profité pour explorer sa zone anale. Ce qu'il pensait être un morceau d'intestin était en réalité un ver parasite qui bougeait. Ce petit passager clandestin mesurait 1.70 mètre. Son petit nom est "Diphyllobothrium" ou encore "ténia du poisson". Le patient était amateur de cuisine japonaise... donc de poissons crus, un aliment particulièrement propice au développement de larves dangereuses pour l'homme.

PUB

Mettez le poisson cru au congélateur

Il faut savoir que le saumon du Pacifique est susceptible d'accueillir des larves de Diphyllobothrium s'il n'est pas convenablement traité. Mais rassurez-vous ce type de ver n'est pas présent dans le saumon européen et la plupart des restaurants japonais utilisent du saumon de Norvège pour leur cuisine. Par contre, faites attention si vous avez l'intention de pêcher votre poisson dans les lacs français. Il serait plus risqué de contracter un parasite alimentaire.

Choisissez pour le poisson cru de le congeler avant de le consommer et vous éviterez ainsi les parasites comme l'anisakis (larve en cause d'indigestion sévère). Rappelons que les infections parasitaires sont généralement bénignes et qu'il suffit d'un bon vermifuge pour s'en débarrasser.

Mots-clés : Sushi, Parasite, Poisson
Publié par Manon Anger, journaliste santé le Lundi 22 Janvier 2018 : 10h03
Source : "It won't hurt a bit", podcast
 
A lire aussi
La diarrhée : quelles précautions alimentaires pour l’éviter ? Publié le 25/11/2015 - 10h48

A l’approche de l’hiver et des repas festifs de fin d’année, il est plus que jamais  temps d’adopter les bons gestes pour éviter la diarrhée. En effet, il existe quelques précautions de base pour éloigner la gastro-entérite, préserver l’intestin, tant au niveau alimentaire...

Quels poissons faut-il manger ?Publié le 02/02/2009 - 00h00

Riches en oméga-3, intéressants pour leur apport en vitamine D, les poissons sont aussi porteurs de contaminants. On peut également se demander, en cas de régime, s'il n'est pas plutôt préférable de consommer les poissons les moins gras ? Réponses à toutes ces questions.

Comment consommer le poisson pour préserver les oméga-3 ?Publié le 17/12/2012 - 09h00

Manger des poissons riches en oméga-3 est une excellente idée pour notre santé, notamment cardiovasculaire.Encore faut-il choisir les bonnes associations et savoir les cuisiner de sorte qu’ils préservent leurs précieux oméga-3 !Trois astuces pour être sûr de faire le plein d’oméga-3...

Plus d'articles