Les huiles essentielles en cuisine

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 31 Mars 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 12 Novembre 2015 : 17h20
-A +A
Les bienfaits des huiles essentielles ne se diffusent pas uniquement par les voies respiratoires ou par la peau. Il existe un autre mode intéressant à exploiter : l'ingestion. En effet, les huiles essentielles peuvent aussi passer par la bouche et donc être utilisées en cuisine. Alessandra Moro Buronzo propose dans son guide des huiles essentielles, 1001 façons d'en profiter tout en aromatisant agréablement nos plats et nos desserts.

Les huiles essentielles passent aussi par la bouche...

Introduire des huiles essentielles dans la cuisine ne permet pas seulement de profiter de leurs propriétés et de leurs bienfaits pour la santé de façon originale, mais aussi de découvrir de nouvelles saveurs. Ainsi, une goutte de menthe poivrée dans une mousse au chocolat facilitera la digestion, tout en donnant un goût agréable et inhabituel. Si l'association menthe poivrée et chocolat ne vous convient pas, essayez avec une goutte d'huile essentielle de mandarine, laquelle apaisera les angoisses et facilitera le sommeil.

En pratique, comment procéder avec les huiles essentielles en cuisine ?

Si certaines huiles essentielles peuvent être utilisées pour parfumer de façon originale vos desserts, voire certaines préparations salées (bergamote, citron, mandarine, pamplemousse, lavande), d'autres remplacent tout simplement et avantageusement les herbes habituellement employées en cuisine (surtout en hiver !). C'est le cas des huiles essentielles de basilic, de thym, de romarin, d'aneth, de menthe poivrée, etc. La règle de base est de n'utiliser que de toutes petites quantités : une goutte par-ci, une goutte par-là, quitte à augmenter un peu par la suite, si la saveur obtenue remporte un fort succès. (Comme il est possible de combiner plusieurs huiles essentielles, thym et romarin par exemple, attention à ne pas doubler voire tripler les quantités sans le vouloir.)

Les huiles essentielles ne se mélangeant pas dans l'eau, ajoutez-les toujours dans un corps gras ou en même temps que la matière grasse, de préférence dans une huile végétale. Etant destinées à être ingérées, choisissez des huiles essentielles d'origine biologique.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 31 Mars 2008 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 12 Novembre 2015 : 17h20
Source : " Grand guide des huiles essentielles ", Alessandra Moro Buronzo, Ed. Hachette pratique.
A lire aussi
Basilic Publié le 28/07/2008 - 00h00

Le basilic est la plante aromatique phare de la cuisine provencale et italienne. Il en existe environ 150 variétés. Il possède un parfum très puissant, mélange de jasmin et de citron.

Les herbes du bien-être Publié le 18/08/2008 - 00h00

Dans le jardin, la cuisine et la salle de bains, les herbes aromatiques vous ensorcellent. Romarin, basilic, menthe, mélisse, persil, thym, ces trésors de saveurs, de parfums et de vertus sont aussi beaux à planter qu'à cuisiner. Voici des recettes pour vous soutenir dans l'effort et vous...

Basilic Publié le 27/03/2017 - 13h49

Le basilic  (Ocimum basilicum) connu pour son utilisation en cuisine est aussi une plante médicinale qui favorise la digestion. On le trouve aussi sous forme d’huile essentielle.

Plus d'articles