Hémorroïdes : distinguez le vrai du faux !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 03 Octobre 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 29 Juin 2016 : 13h23
Les hémorroïdes sont des affections douloureuses, mal placées et fréquentes. Quelques judicieuses informations sur ce sujet peuvent aider les personnes qui en souffrent. De la même facon, de bonnes connaissances permettent de prévenir les hémorroïdes…

1) Plus on est âgé, plus les hémorroïdes sont fréquentes, est-ce vrai ?

C'est vrai.

Passé 50 ans, plus de la moitié de la population a déjà été confrontée aux hémorroïdes.

2) Les personnes atteintes d'hémorroïdes doivent-elles lutter contre la constipation ?

C'est vrai.

Lorsque l'on est constipé, les selles sont difficiles à évacuer. Les efforts fournis ont pour effet d'augmenter la pression sanguine à l'intérieur des veines situées dans la région de l'anus, ce qui favorise les poussées d'hémorroïdes.

3) Les hémorroïdes sont-elles systématiquement douloureuses ?

C'est faux.

Il existe deux types d'hémorroïdes. Les hémorroïdes sont dites externes lorsque les veines dilatées sont situées juste sous la peau de l'anus, ce qui est généralement douloureux. En revanche, lorsque les hémorroïdes sont situées dans le rectum (hémorroïdes internes),elles ne sont pas douloureuses.

4) En cas d'hémorroïdes, faut-il éviter de lire sur les toilettes ?

C'est vrai.

Le fait de rester longtemps assis sur le siège des toilettes, ce qui est typique des personnes qui lisent aux toilettes, relâche les muscles de l'anus et induit un afflux de sang, néfaste en cas d'hémorroïdes.

5) Les femmes enceintes ont-elles souvent des hémorroïdes ?

C'est vrai.

Lors de la grossesse, la pression sanguine dans les veines tend à augmenter, y compris dans celles situées à proximité de l'anus. Résultat, le risque d'hémorroïdes est plus fréquent en période de grossesse.

6) Contre les hémorroïdes, est-il nécessaire de diminuer la quantité de fibres de son alimentation ?

C'est faux.

Fruits, légumes, céréales et pain aux grains entiers, grâce à leur richesse en fibres, ramollissent les selles, augmentent leur volume et facilitent ainsi leur expulsion, ce qui prévient les hémorroïdes et diminue l'intensité des crises.

7) Est-il recommandé d'éviter tout type de laxatifs ?

C'est faux.

Dans certains cas, des laxatifs dits de masse, c'est-à-dire qui augmentent le volume des selles, peuvent être utilisés. En règle générale, tout ce qui favorise le transit intestinal est bénéfique en cas d'hémorroïdes.

8) En cas de douleur, un bain de siège est-il conseillé ?

C'est vrai.

L'eau chaude atténue la crise, tout comme l'application de compresses froides sur la région anale.

9) Les personnes qui ont souvent des hémorroïdes doivent-elles éviter de faire du sport ?

C'est faux.

L'activité physique est recommandée pour faciliter le transit intestinal et prévenir les hémorroïdes (excepté les sports nécessitant des efforts violents).

C'est inversement la sédentarité qui est un facteur de risque, au même titre que les stations debout prolongées ou assises et le port de charges lourdes.

10) Une alimentation peu épicée est-elle conseillée en cas d'hémorroïdes ?

C'est vrai.

Tous les aliments irritants sont à éviter : épices, moutarde, piment, mais aussi l'alcool et le café.

11) Le seul traitement des hémorroïdes est-il chirurgical ?

C'est faux.

#E# Avant d'en arriver à la chirurgie (injection de substances sclérosantes, ligature de la veine, cryothérapie),de nombreux médicaments, parfois des associations, peuvent être employés : anti-inflammatoires, anti-douleurs, anesthésiques locaux, laxatifs contre la constipation, veinotoniques, etc.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 03 Octobre 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 29 Juin 2016 : 13h23
A lire aussi
HémorroïdesPublié le 06/09/2001 - 00h00

Les hémorroïdes sont la conséquence d'une dilatation des veines situées près de l'anus et du rectum. Cette dilatation, qui entraîne la formation de petites "boules" dont le volume est variable d'une personne à une autre, survient à l'intérieur du rectum.

La constipation n'est pas sans conséquencesPublié le 16/06/2008 - 00h00

Une personne sur cinq souffre de constipation occasionnelle ou chronique. C'est dire que cet état est très fréquent, et plus particulièrement chez les femmes (dans 80% des cas). Si la constipation passagère est généralement bénigne, à la longue, elle gêne la vie quotidienne en raison de...

Hémorroïdes, constipation et grossessePublié le 15/10/2003 - 00h00

Les hémorroïdes sont un problème fréquent, particulièrement durant la grossesse. De gênantes, elles deviennent douloureuses en cas de thrombose. Comment éviter les problèmes, et surtout, comment lutter contre la constipation qui en est le principal facteur ?

Plus d'articles