Un Français consomme 48 boîtes de médicaments par an

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 24 Juin 2014 : 16h49
Mis à jour le Mercredi 25 Juin 2014 : 08h11

Selon l’édition 2013 du rapport d’analyse des ventes de médicaments en France de l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), chaque Français consomme en moyenne chaque année 48 boîtes de médicaments. Certes, on note encore une légère contraction du marché pharmaceutique (- 1,4 %), mais ce recul serait lié aux baisses de prix appliquées en 2012 et au développement du marché des génériques (plus de 3 médicaments remboursés sur 10).

© Istock

26,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2013

Le montant total des ventes de médicaments a reculé en France en 2013 de - 1,4 % (contre - 1,5 % en 2012), mais avec des disparités. Il a ainsi régressé de - 2,4 % en officine, mais progressé de + 1,8 % à l’hôpital. Toujours est-il que le chiffre d’affaires réalisé s’élève à 26,8 milliards d’euros en 2013 : 20,6 milliards en officine et 6,32 milliards à l’hôpital. L’offre reste très diversifiée avec 2.800 substances actives différentes correspondant à plus de 11.000 spécialités commercialisées.

En ville, les médicaments à prescription sont les plus vendus (84 % du chiffre d’affaire et 54 % des quantités vendues). Les spécialités non remboursables, elles, sont en baisse (respectivement de 9 % et 15 %).

La substance la plus utilisée en ville demeure le paracétamol et à l’hôpital le bévacizumab, un antinéoplasique employé en chimiothérapie.

PUB

Le top 30 des médicaments les plus vendus en ville

Le paracétamol domine avec plus de 500 millions de boîtes. Viennent ensuite les pénicillines à large spectre comme l’amoxicilline, les benzodiazépines utilisées comme hypnotiques ou anxiolytiques et l’acide acétylsalicylique (aspirine) employé comme antiagrégant plaquettaire.

Paracétamol (antalgique)

Ibuprofène (antalgique, anti-inflammatoire)

Codéine en association (antalgique)

Tramadol en association (antalgique)

Amoxicilline (antibiotique)

Colécalciférol (vitamine D3)

Acide acétylsalicylique (antithrombotique)

Lévothyroxine sodique (médicament de la thyroïde)

Phloroglucinol (antispasmodique)

Paracétamol en association (antalgique)

Metformine (antidiabétique)

Diclofénac (anti-inflammatoire)

Esoméprazole (anti-ulcéreux)

Zolpidem (hypnotique)

Oméprazole (anti-ulcéreux)

Macrogol (laxatif)

Amoxicilline et inhibiteur d’enzyme (antibiotique)

Alprazolam (anxiolytique)

Furosémide (diurétique)

Zopiclone (hypnotique)

Méthadone (traitement substitutif des pharmacodépendances)

Prednisolone (anti-inflammatoire)

Bisoprolol (béta-bloquant)

Chlorhexidine en association (antiseptique local)

Larmes artificielles (médicament ophtalmologique)

Atorvastatine (hypolipémiant)

Lidocaïne / Prilocaïne (anesthésique local)

Lévonorgestrel et éthinylestradiol (contraceptif hormonal)

Paroxétine (antidépresseur)

Pantoprazole (anti-ulcéreux)

Ces 30 substances actives ont représenté en 2013 un montant total de 1,15 milliard de boîtes.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 24 Juin 2014 : 16h49
Mis à jour le Mercredi 25 Juin 2014 : 08h11
Source : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), Analyse des ventes de médicaments en France en 2013, juin 2014.
PUB
PUB
A lire aussi
48 boîtes de médicaments par an par FrançaisPublié le 11/07/2013 - 10h22

Chaque année, l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) publie un rapport d’analyse des ventes de médicaments, remboursables ou non, en pharmacie et à l’hôpital. Peu de changement par rapport à 2011 puisque chaque Français consomme toujours chaque année 48 boîtes de...

Médicaments contre l'ulcère : trop largement prescritsPublié le 04/12/2006 - 00h00

Les Français prennent trop de médicaments anti-ulcéreux. L'Assurance maladie entend faire diminuer cette consommation, notamment en dénonçant leur utilisation non conforme. En effet, les anti-ulcéreux sont souvent prescrits en dehors de leur indication première, entre autres pour contrer de...

Médicament et conduite : trois nouveaux symbolesPublié le 03/10/2005 - 00h00

Près de 2.500 médicaments sont susceptibles de provoquer une somnolence, des troubles visuels ou une altération de la vigilance chez les conducteurs. Afin d'alerter très clairement les patients, une nouvelle signalétique indiquera sur les boîtes, le degré de dangerosité.

Plus d'articles