La fertilité diminue à mesure que l’environnement se dégrade…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 22 Février 2012 : 16h06
Mis à jour le Jeudi 23 Février 2012 : 08h20
-A +A

Le dernier Bulletin de l’Institut de veille sanitaire est dédié à l’étude de la fertilité des couples en France. Il faut dire que les répercussions potentielles de la dégradation de l’environnement sur notre capacité de reproduction sont préoccupantes.