Les enfants aussi peuvent avoir la migraine

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 26 Août 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 24 Novembre 2011 : 11h16
On ne pense pas assez à évoquer la migraine devant un enfant qui a mal à la tête, d'autant plus qu'il existe souvent d'autres signes cliniques pouvant passer au premier plan. Ainsi, face à un enfant qui vomit, qui présente des troubles visuels ou un comportement inhabituel, il faut savoir rechercher un mal de tête. La migraine de l'enfant diffère de celle de l'adulte par la brièveté des crises et le caractère bilatéral de la douleur. A côté du traitement immédiat de la crise, la migraine doit bénéficier d'un traitement de fond, qui fait notamment appel à la relaxation et qui permet de diminuer la fréquence des crises.
PUB

La migraine est relativement fréquente chez l'enfant

La migraine est relativement fréquente chez l'enfant : ils sont 8 à 10% à en souffrir. C'est une pathologie qui touche plus volontiers les filles, surtout lorsqu'elles approchent l'âge de la puberté. La migraine a même été décrite chez les nourrissons...

PUB

L'origine de la migraine reste mystérieuse

On sait aujourd'hui que la crise migraineuse est liée à la libération en trop grande quantité d'une hormone, la sérotonine. Celle-ci agit au niveau des vaisseaux sanguins cérébraux en provoquant leur contraction, responsable des signes avant-coureurs de la crisede migraine, comme les nausées, les vomissements ou les troubles de la vue. L'organisme, en réaction à cette stimulation excessive, induit une dilatation des vaisseaux responsable de la douleur proprement dite. Cette dilatation régresse en quelques heures, marquant la fin de la crise de migraine. Le problème est que l'on ne connaît toujours pas avec certitude la cause de cette libération intempestive de sérotonine. D'ailleurs, cette explication n'est pas reconnue par tous les spécialistes. On a montré l'existence de facteurs favorisants, comme des facteurs héréditaires et l'on retrouve effectivement des antécédents parentaux dans 70% des cas. Le stress, l'activité physique et l'hypoglycémie sont également souvent des facteurs déclenchant de la migraine. Et chez les adolescents, le manque ou l'excès de sommeil, le jeûne, le stress et les règles deviennent prépondérants. Certains aliments pourraient également déclencher des crises migraineuses, tels le chocolat, les glaces, le gruyère, les bananes, etc.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 26 Août 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 24 Novembre 2011 : 11h16
Source : Annequin D., Dumas C., Tourniaire B., Massiou H. Migraine and chronic headache in children. Rev. Neurol. 2000;156:68-74. FMC Hebdo 24/04/2001 N° 111 : Migraine de l'enfant. Massiou H. La migraine Ed. Eurotext John Libbey.
PUB
PUB
PUB
A lire aussi
Enfants migraineuxPublié le 09/08/2005 - 00h00

La migraine est une maladie fréquente chez l'adulte, qui touche également 5 à 10% des enfants. Mais cette pathologie reste méconnue chez ces derniers. Pourtant, une fois diagnostiquée, elle peut être prise en charge de manière spécifique et on peut limiter le handicap social.

Migraine de l'adulte et de l'enfant, quelles différences ? Publié le 27/10/2008 - 00h00

Les enfants aussi peuvent souffrir de migraine. On estime que sur une classe de 30 enfants, deux à trois d'entre eux présentent de véritables crises migraineuses. Mais celles-ci ont des caractéristiques légèrement différentes de celles de l'adulte. Atypiques, elles sont aussi plus difficiles...

8 questions sur la migrainePublié le 22/04/2011 - 09h46

La migraine est une maladie très douloureuse et handicapante. Que faut-il savoir sur la migraine et quelles sont exactement les caractéristiques d’une céphalée ? Voici les réponses à 8 questions autour de la migraine…

MigrainePublié le 06/09/2001 - 00h00

On distingue deux sous-groupes de maux de tête : les maux de tête primaires (céphalées primaires) et maux de tête secondaires (céphalées secondaires).Les maux de tête primaires sont le résultat de problèmes biologiques du cerveau, tandis que les maux de tête secondaires accompagnent une...

Plus d'articles