• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    3 avis
  • Commentaires (0)

Les enfants aussi peuvent avoir la migraine

Les enfants aussi peuvent avoir la migraine

On ne pense pas assez à évoquer la migraine devant un enfant qui a mal à la tête, d'autant plus qu'il existe souvent d'autres signes cliniques pouvant passer au premier plan. Ainsi, face à un enfant qui vomit, qui présente des troubles visuels ou un comportement inhabituel, il faut savoir rechercher un mal de tête. La migraine de l'enfant diffère de celle de l'adulte par la brièveté des crises et le caractère bilatéral de la douleur. A côté du traitement immédiat de la crise, la migraine doit bénéficier d'un traitement de fond, qui fait notamment appel à la relaxation et qui permet de diminuer la fréquence des crises de migraine.

La migraine est relativement fréquente chez l'enfant

La migraine est relativement fréquente chez l'enfant : ils sont 8 à 10% à en souffrir. C'est une pathologie qui touche plus volontiers les filles, surtout lorsqu'elles approchent l'âge de la puberté. La migraine a même été décrite chez les nourrissons...

L'origine de la migraine reste mystérieuse

On sait aujourd'hui que la crise migraineuse est liée à la libération en trop grande quantité d'une hormone, la sérotonine. Celle-ci agit au niveau des vaisseaux sanguins cérébraux en provoquant leur contraction, responsable des signes avant-coureurs de la crise de migraine, comme les nausées, les vomissements ou les troubles de la vue. L'organisme, en réaction à cette stimulation excessive, induit une dilatation des vaisseaux responsable de la douleur proprement dite. Cette dilatation régresse en quelques heures, marquant la fin de la crise de migraine. Le problème est que l'on ne connaît toujours pas avec certitude la cause de cette libération intempestive de sérotonine. D'ailleurs, cette explication n'est pas reconnue par tous les spécialistes. On a montré l'existence de facteurs favorisants, comme des facteurs héréditaires et l'on retrouve effectivement des antécédents parentaux dans 70% des cas. Le stress, l'activité physique et l'hypoglycémie sont également souvent des facteurs déclenchant de la migraine. Et chez les adolescents, le manque ou l'excès de sommeil, le jeûne, le stress et les règles deviennent prépondérants. Certains aliments pourraient également déclencher des crises migraineuses, tels le chocolat, les glaces, le gruyère, les bananes, etc.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 24/11/2011
Créé initialement par le 26/08/2002

Sources : Urgences pratiques” 2008, n°91. Migraine des enfants : www.migraine-enfant.org ; Annequin D. et al., Migraine and chronic headache in children. Rev. Neurol. 2000;156:68-74 ; FMC Hebdo 24/04/2001 N° 111 : Migraine de l'enfant. Massiou H. La migraine Ed. Eurotext John Libbey.

Trouvez-vous cet article intéressant ?