L'électrostimulation au service de votre tonus musculaire

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Janvier 2016 : 15h36
-A +A
Cette technique consiste à stimuler les fibres nerveuses des muscles à l'aide d'impulsions électriques délivrées par des électrodes positionnées sur la peau. Ce n'est donc plus notre cerveau qui commande la contraction musculaire, mais l'électrostimulateur. Résultat, les muscles travaillent sans le moindre effort. Mais quelle est l'efficacité réelle de l'électrostimulation ?

Que peut-on attendre de l'électrostimulation ?

Avec l'électrostimulation, les muscles gagnent en force, en volume et en tonicité.

Mais même avec un appareil ultra-perfectionné, utilisé tous les jours, les séances d'électrostimulation ne remplaceront jamais une ' vraie ' séance de sport (footing, vélo, gym…).

De la même façon, il est peu probable que l'électrostimulation réussisse à vous faire maigrir, à faire diminuer votre ventre ou perdre votre cellulite.

Pourquoi ? Tout simplement parce que cette technique n'est pas globale. Seuls certains groupes de muscles sont stimulés. De plus, elle ne fait pas travailler les systèmes cardio-respiratoires.

A l'origine, elle était utilisée par les kinésithérapeutes dans le cadre de la rééducation. Les kinés des sportifs proposent l'électrostimulation aux athlètes en période de convalescence ou de repos forcé, pour les aider à conserver leur masse musculaire.

L'électrostimulation a aussi l'avantage d'exercer des groupes musculaires difficiles à faire travailler lors d'une séance de sport classique. Enfin, certains sportifs emploient l'électrostimulation pour bien échauffer tous leurs muscles avant une compétition, d'autres l'utilisent inversement en fin de séance sportive en complément des étirements.

Sans effort, facile à utiliser et sans contraintes au niveau musculaire, cette technique est idéale pour renforcer et tonifier certains muscles. C'est précisément pourquoi elle a séduit le grand public. Il faut simplement connaître les limites de cette technique et l'utiliser à bon escient au risque d'être particulièrement déçu.

Si vous souhaitez maigrir ou développer un corps d'athlète, oubliez l'électrostimulation.

En revanche, si vous souhaitez renforcer certains muscles et gagner en tonus musculaire, pourquoi pas. Dans ces conditions, voici plusieurs conseils utiles.

Conseils pratiques si vous souhaitez utiliser l'électrostimulation

  • Idéalement, faites-vous montrer par un kiné où placer exactement les électrodes.

    Elles doivent être positionnées sur les insertions musculaires.

  • Demandez-lui également le réglage adéquat : les fréquences varient de 50 à 70 Hz et les temps de contraction de 1 à 5 secondes.

    Attention, ces contractions sans efforts ne sont pas sans douleurs.

  • Evitez les modèles avec des électrodes autocollantes (elles ne collent pas longtemps).

  • Pratiquez en parallèle une activité physique régulière.

  • Adoptez une alimentation variée et équilibrée.

  • L'électrostimulation est contre-indiquée chez les personnes qui portent un pacemaker et chez les femmes enceintes.

  • Soyez assidu(e). On perd du muscle plus facilement qu'on ne les tonifie.

Enfin, se tonifier et prendre ainsi soin de son corps peut être motivant à la reprise d'un sport...

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Janvier 2016 : 15h36
A lire aussi
Mincir par électrostimulation : une utopie ? Publié le 07/10/2012 - 22h00

Tout le monde connaît les ceintures abdominales d’électrostimulation dont les téléboutiques nous vantent les qualités.Censées nous façonner une silhouette de rêve, font-elles vraiment maigrir ?Et surtout, sont-elles aussi inoffensives qu’il n’y paraît ?

Étirez-vous ! C'est le printemps Publié le 14/04/2008 - 00h00

C'est la condition sine qua non d'une silhouette bien dans sa peau. Avec une meilleure liberté de mouvements, le corps se sent plus disponible. Du coup les entraînements gagnent en efficacité. Après avoir hiberné façon « marmotte », le corps s'est rouillé. Rien de tel que des étirements...

Plus d'articles