Ejaculation précoce : un exercice efficace

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 06 Juillet 2018 : 12h01
L’éjaculation précoce reste un sujet tabou, qui contrarie la bonne santé sexuelle du couple. Que l'éjaculation se produise dans les 2 minutes après la pénétration, voire avant même la pénétration, ce trouble d’origine essentiellement psychologique n’est cependant pas sans solution. Que faire en cas d’éjaculation précoce ? Voici un exercice.
© Istock
PUB

Quand parle-t-on d’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce touche environ 25 % des hommes au cours de leur vie, un phénomène qui s’accentue cependant avec l’âge. En cause ? La pression de la performance, la nouveauté de la partenaire, le stress du travail, les tensions dans le couple, mais en aucun cas un dysfonctionnement physique. Il y a en effet et érection et éjaculation. Le problème réside dans le fait que l’homme ne peut pas contrôler son éjaculation et qu’elle intervient trop tôt par rapport à son souhait. Il lui est cependant possible, grâce à un exercice, de retarder l’éjaculation.

PUB

Que faire en cas d’éjaculation précoce ? La solution avec un exercice comportemental

La pression pénienne est un exercice qui demande une relativement longue pratique, mais qui donne de très bons résultats en termes d’éjaculation précoce. Il faut que la femme masturbe l’homme, jusqu’à ce qu’il entre en érection. Puis, quand l’éjaculation est imminente, elle presse 4 secondes le pénis à sa base (frein) avec le pouce, l’index placé sur la couronne du gland. Cette pression pénienne va avoir pour effet de bloquer l’éjaculation. La femme relâche la pression puis reprend la masturbation du pénis 30 secondes plus tard. Ainsi de suite, sans excéder dix minutes d’exercices.  Au fil des exercices, l’homme aura une éjaculation de plus en plus longue, la contrôlera mieux. L’homme peut aussi faire seul cet exercice.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 06 Juillet 2018 : 12h01
PUB
PUB
A lire aussi
Dysfonctionnement érectile (ou impuissance sexuelle)Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le terme " impuissance " n'est plus guère utilisé par les médecins. Ceux-ci parlent plutôt de troubles d'érection ou de dysfonctionnement érectile, expressions qui font référence à l'incapacité d'obtenir et de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle
...

Plus d'articles