L’eau du robinet : un cocktail de polluants ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 20 Mai 2011 : 11h35
Mis à jour le Mardi 24 Mai 2011 : 09h43

Nouveau rapport d’analyse de l’eau de boisson, du WWF cette fois. Cette association écologique (World Wildlife Fund ou le Fonds mondial pour la nature) vient de procéder à une analyse comparée de l’eau du robinet et de l’eau en bouteille.

Des échantillons d’eau du robinet, directement prélevés chez le consommateur dans une cinquantaine de villes françaises, ont été analysés par un laboratoire référent. Plus d’une centaine de molécules ont été recherchées, dont certaines sont connues comme perturbateurs endocriniens (HAP, PCB, bisphénol A, organochlorés, pesticides, etc.).

Des traces de polluants dans l’eau du robinet et dans l’eau bouteille

Les résultats montrent que l’eau du robinet respecte les normes en vigueur. Cependant, 19 molécules ont été détectées : nitrates, résidus chlorés, bromés et aluminium. Par ailleurs, des molécules d’hydrocarbure aromatique polycyclique (HAP) et d’atrazine (issues de pesticides agricoles) ont été retrouvées dans plus de 20% des eaux échantillonnées !

Des échantillons d’eau en bouteille ont également été analysés à partir de 15 sites de production. Là encore, des traces de polluants ont été détectées : nitrates, aluminium, antimoine et plomb. Comme pour l’eau du robinet, leurs concentrations sont inférieures aux normes réglementaires. Seulement voilà, chaque trace de polluant s’additionne aux autres. On aboutit ainsi à une sorte de cocktails polluants, susceptible d’être dangereux à long terme pour la santé.

On sait bien que les perturbateurs endocriniens par exemple, même à faible dose, peuvent provoquer des effets néfastes à la santé dès lors qu’ils sont associés.

En pratique, sachant que la pollution des nappes phréatiques ne fait qu’augmenter, il est urgent de revoir les normes acceptables en terme de pollution pour l’eau de boisson.

Pour en savoir plus, consultez l’appel des experts autour de David Servan-Schreiber : www.guerir.org.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 20 Mai 2011 : 11h35
Mis à jour le Mardi 24 Mai 2011 : 09h43
Source : Rapport WWF 2011, « Eau de boisson : Analyses comparées de l’eau du robinet et de l’eau en bouteille », www.wwf.fr.
A lire aussi
Purifier l'eau, un geste d'avenirPublié le 09/02/2009 - 00h00

Carafes filtrantes, filtres à charbon actif, osmose inverse... Il existe de nombreuses solutions pour améliorer l'eau "ordinaire". Filtrer oui mais quoi ? L'eau n'est pas la même partout et plus il y a de substances à filtrer, plus l'appareil diffère.

L’eau du robinet contient des traces de médicamentsPublié le 14/02/2011 - 15h24

Selon les analyses réalisées par les Agences sanitaires, 25% des prélèvements en eau potable contiennent des résidus de médicaments, notamment issus d’antiépileptiques et d’anxiolytiques. Explications sur cette pollution médicamenteuse de l’eau du robinet.

Peut-on encore boire l'eau du robinet ? Publié le 15/03/2010 - 00h00

La 18e Journée mondiale de l'eau s'est déroulée le 22 mars 2010 sur le thème de la quantité et de la qualité de l'eau. Si les ressources en eau ne sont pas un véritable problème dans les pays occidentaux, en revanche, nous sommes fortement concernés par sa qualité. Alors qu'en est-il de la...

Plus d'articles