e-cigarette ou cigarette électronique : pour ou contre ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Mai 2010 : 02h00
Les e-cigarettes ou cigarettes électroniques sont en vente dans certaines pharmacies. Ont-elles leur place dans les officines ? Sont-elles considérées comme une aide au sevrage tabagique ? Et enfin, sont-elles inoffensives ? Le point sur ces cigarettes pas comme les autres.

La e-cigarette, c'est quoi exactement ?

Le principe de la cigarette électronique est simple. Là ou se trouve classiquement le filtre est placée une cartouche remplie d'un liquide contenant un arôme artificiel de tabac, du glycérol et aussi parfois de la nicotine. Il suffit d'aspirer pour activer un atomiseur, lequel mélange le liquide avec l'air. Ce mélange est propulsé sous forme de vapeur, laquelle est inhalée. C'est le glycol qui, en s'évaporant, produit une fumée blanche, identique à celle d'une cigarette. Une diode rouge à l'autre extrémité complète la ressemblance.

L'avantage de cette e-cigarette est qu'elle ne dégage pas les 4.000 composés toxiques produits par la combustion du tabac, qu'inhalent les fumeurs, et aussi passivement leur entourage. De ce fait, les fabricants des e-cigarettes mettent aussi en avant le fait qu'elle échappe à la loi interdisant de fumer dans les lieux publics.

Quelle est cette fumée blanche ?

Le problème est que l'innocuité pour la santé du mélange inspiré lors de l'utilisation des e-cigarettes est controversée, depuis leur apparition sur le marché au milieu des années 2000. L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a mis en place en 2008 une analyse des risques potentiels, mais l'évaluation toxicologique approfondie est encore en cours. En attendant les résultats, l'Agence et le ministère de la Santé appellent les utilisateurs à la plus grande prudence. Selon les fabricants, le propylène glycol contenu dans les e-cigarettes est peu toxique pour l'homme. Mais selon l'Afssaps, " l'effet toxique dépend de la dose et du mode de consommation ", et ici il est chauffé avant d'être inhalé. Or le propylène glycol est un solvant au pouvoir irritant. Il peut entraîner des effets neurologiques comparables à l'état l'ébriété. Enfin, les dérivés terpéniques contenus dans le mélange inhalé présenteraient un risque pour les sujets épileptiques.

En conclusion, les e-cigarettes pourraient nuire à la santé. Elles sont donc déconseillées jusqu'à preuve du contraire.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 17 Mai 2010 : 02h00
Source : Le Quotidien du Médecin, 26 avril 2010.
A lire aussi
La cigarette électronique efficace mais pas sans dangerPublié le 19/04/2013 - 07h34

L’innocuité de la cigarette électronique n’est pas prouvée, encore faut-il replacer cette suspicion dans le contexte des 5 millions de morts attribués chaque année dans le monde au tabagisme, dont 66.000 en France. Toujours est-il qu’une étude publiée dans la revue internationale...

La vérité sur la cigarette électroniquePublié le 08/10/2013 - 07h38

La vérité sur la cigarette électronique est le titre du dernier livre du Pr Jean-François Etter, l’un des experts internationaux les plus réputés en tabacologie. Et ce livre arrive à point nommé pour démentir toutes les rumeurs qui ont couru contre la cigarette électronique depuis...

Vive les cigarettes électroniques !Publié le 12/11/2012 - 09h42

Les cigarettes électroniques sont-elles efficaces et sont-elles dangereuses ? La question divise les tabacologues car ces produits n’ont pas de statut officiel dans l’arrêt du tabac.Pourtant, nous pouvons clairement affirmer que si vous voulez arrêter de fumer et que cette solution vous...

La cigarette électronique : c’est oui ou c’est non ? Publié le 17/06/2013 - 09h46

Les cigarettes électroniques font couler de l’encre en ce moment. On entend des témoins extrêmement satisfaits, qui sont parvenus à arrêter du jour au lendemain, sans aucun manque. Mais les autorités semblent beaucoup moins enthousiastes, et les e-cigarettes restent interdites dans les lieux...

Plus d'articles