La dose optimale d'alcool pour la santé ? 1 à 6 verres par semaine, pas plus !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Septembre 2006 : 02h00
-A +A
On entend souvent dire que 2 ou 3 verres d'alcool par jour, c'est bon pour la santé. C'est faux. A cette dose-là, c'est le début des ennuis. Alors quelle est la bonne dose d'alcool, celle qui est bonne pour la santé ? 1 à 6 verres par semaine… Autant le savoir !

Existe-t-il une dose d'alcool idéale ?

Rien n'est plus difficile que de trouver la bonne réponse à cette question : si on aime boire de l'alcool, du vin par exemple, quelle est la dose optimale qui permet de ne tirer que des bénéfices pour sa santé ?

On entend souvent dire que 2 à 3 verres d'alcool par jour sont bons. En fait, on ne retrouve pas cette affirmation dans les études. C'est ce constat que les Drs Philippe Presles et Catherine Solano ont fait dans leur livre « Prévenir (Alzheimer, cancers, infarctus et vivre en forme plus longtemps) ». C'est ce même résultat qu'une équipe américaine vient de découvrir à partir d'une étude ayant concerné des hommes et des femmes âgés de 70 à 79 ans.

Par rapport à ceux qui ne buvaient pas du tout d'alcool, ceux qui en consommaient entre 1 et 6 verres par semaine voyaient leur mortalité globale diminuer de 26%. À l'opposé, ceux qui buvaient plus de 6 verres d'alcool par semaine voyaient leur mortalité augmenter de 23%. La conclusion est claire : un peu d'alcool, même un verre par semaine, est bon pour la santé. Mais plus d'un verre par jour expose à des risques importants.

Avec l'alcool, modération et information

En lisant cet article, certains seront contents et d'autres mécontents Les plus contents seront les buveurs modérés, des femmes le plus souvent, car en moyenne, elles ne boivent pas plus d'un verre d'alcool par jour. Banco !

Ceux qui ne boivent pas du tout pourront être dépités Faut-il que je me mette à boire, ne serait-ce qu'un verre d'alcool par semaine ? La réponse est non. Ceux qui commencent à boire modérément alors qu'ils n'avaient jamais bu, ne voient pas leur risque diminuer vraiment. Ils sont à très faible risque de toute façon.

Ceux qui boivent 2 à 3 verres d'alcool par jour en se disant que c'est bon pour les artères pourront être vindicatifs. Faut-il me considérer comme un buveur excessif ? Certainement pas. Mais il est important d'être bien informé des risques que l'on prend parfois sans s'en rendre compte. Car des solutions existent, à commencer par faire de la prévention en consommant davantage de fruits et légumes pour leurs vitamines et en faisant plus d'exercice physique. Vous pouvez aussi faire régulièrement des cures de poly-vitamines.

Quant à ceux qui boivent plus de 3 verres d'alcool par jour, ils ont vraiment intérêt à faire attention. Tout le monde est d'accord sur ce point !

En pratique, l'idéal est de réserver l'alcool à une, deux ou trois occasions seulement par semaine, en ne dépassant jamais 2 à 3 verres par jour. C'est avec ce mode de consommation que plaisir rime avec santé

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Septembre 2006 : 02h00
Source : Maraldi C et al. Impact of Inflammation on the Relationship Among Alcohol Consumption, Mortality, and Cardiac Events. Arch Intern Med. 2006;166:1490-1497.
A lire aussi
Moins on boit d’alcool, meilleur c’est pour le cœur Publié le 21/07/2014 - 08h09

La question du bénéfice pour le cœur de petites doses d’alcool quotidiennes est discutée depuis longtemps.Une grande étude internationale vient enfin de répondre à cette interrogation : moins on boit d’alcool, meilleur c’est pour le cœur !Maintenant nous pourrons boire modérément,...

Prévenir le cancer, c'est possible ! Publié le 22/05/2006 - 00h00

Le cancer n'est pas une fatalité. Aujourd'hui, on sait comment mettre toutes les chances de son côté pour éviter le cancer. Et ce n'est pas seulement une histoire de tabac ou de dépistage… Le point avec le Dr Philippe Presles, co-auteur du livre " Prévenir ".

L'alcool est-il cancérigène ? Publié le 03/07/2006 - 00h00

La question surprend et pourtant, elle se pose de plus en plus. Pendant longtemps on pensait que l'alcool était cancérigène uniquement en étant associé au tabac. A contrario, à faible dose l'alcool pouvait être considéré comme protecteur. Où est la vérité ?

Plus d'articles