Couperose, à fleur de peau

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Juillet 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Mars 2016 : 17h52

La couperose, caractérisée par l'apparition de rougeurs sur la peau du visage, peut être très handicapante. Peut-on prévenir son apparition ? Comment s'en débarrasser ? Est-ce définitif ?

La prévention est trop peu connue

La couperose touche les personnes qui ont une peau fine. Tellement fine que les vaisseaux sont à fleur de peau, et tellement fine qu'elle est fragile et vulnérable aux intempéries. Cette peau doit être protégée en permanence contre les agressions extérieures. Le premier traitement est donc préventif, afin d'empêcher que la couperose ne progresse ou ne réapparaisse. Or les personnes atteintes sont généralement peu au courant de tout ce versant préventif de la couperose.

Une peau trop fine à protéger en permanence

Une peau très fine a impérativement besoin d'une protection mécanique contre le vent et le froid. La crème solaire contre les UV n'est pas suffisante. On recourt alors à des crèmes dites "barrières". Deux types de crèmes sont disponibles, elles s'achètent en pharmacie sans ordonnance (Bariéderme de Uriage et crème barrière de Exoméga). Elles sont plutôt agréables et il est possible de se maquiller par-dessus. Elles sont à appliquer dès que l'on fait une marche importante, plus de 30 minutes, et dès qu'il y a un peu de vent (vélo, promenade, campagne, quai de gare). Il est aussi essentiel de se protéger de la chaleur. Les bains de soleil par exemple sont à l'origine d'une forte dilatation des vaisseaux. Le visage doit donc être rapidement refroidi avec de l'eau, idéalement avec un brumisateur que l'on a toujours sur soi. On enlève ensuite les petites gouttes d'eau car elles peuvent faire loupe avec le soleil. Le brumisateur peut également être employé lorsque l'on passe rapidement du froid au chaud ou que l'on travaille dans des endroits chauds. Et enfin, contre le soleil, il existe désormais des produits 2 en 1 qui font écran contre les UV et qui contiennent en plus un vasodilatateur. A noter qu'il existe une crème à base de vitamine K coagulante très efficace contre la couperose (Auriderm xo de Auriga). Elle élimine les flushes (rougeurs subites), atténue la sensation cuisante de la peau et diminue un peu la couperose. Elle n'est pas disponible en France mais on peut se la procurer sans ordonnance dans les autres pays européens. Ceci étant dit, les personnes atteintes de couperose ont en général déjà tout essayé en cosmétologie et trouvent que ce n'est pas très efficace. Elles ont raison, mais elles doivent néanmoins la respecter tous les jours afin de diminuer l'inflammation des vaisseaux.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Juillet 2007 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Mars 2016 : 17h52
Source : Propos du Dr Catherine de Goursac.
A lire aussi
Couperose : arrêtez de passer au rouge !Publié le 04/02/2011 - 08h53

Dilatation permanente des petites veines superficielles sur le visage, une couperose non traitée peut rapidement devenir disgracieuse. Comment l’éviter ? Et une fois installée, comment la traiter ?

CouperosePublié le 06/09/2001 - 00h00

La couperose fait référence aux lignes rouges ou violacées (le terme médical est télangiectasies), mesurant de 0,1 mm à 1,5 mm, qui sillonnent le visage de certaines personnes, résultat de la dilatation permanente de petits vaisseaux sanguins.

Rougeurs du visage : zoom sur la rosacéePublié le 30/11/2009 - 00h00

Fréquente, cette maladie de la peau se caractérise par des rougeurs localisées sur le visage et des boutons. La rosacée touche plus particulièrement les femmes de 30 à 50 ans. Elle est responsable d'une importante gêne esthétique et sociale.

Rougeurs ? Mieux vaut prévenir... Publié le 10/09/2007 - 00h00

Soixante pour cent des femmes de 25-30 ans auraient une peau réactive avec tendance aux rougeurs. Si ces dernières sont au début passagères, avec le temps, elles ont tendance à s'installer et à devenir permanentes. Le bon plan pour éviter cette aggravation ? Adopter des mesures de prévention...

Plus d'articles