Concerts, discothèques, baladeurs : cet été, protégez vos oreilles !

Concerts, discothèques, baladeurs : cet été, protégez vos oreilles !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 21 Juillet 2016 : 12h07
-A +A

Durant vos vacances, vous allez vous adonner à l’un de vos loisirs préférés : la musique. Or en jouer ou en écouter à des niveaux sonores élevés pendant longtemps vous expose à des risques auditifs.

Voici quelques conseils pour profiter de la musique tout l’été (baladeurs, concerts, festivals, discothèques…) tout en préservant votre audition.

Préservez son audition en concert ou en discothèque

  • Lors des concerts, des festivals ou des soirées en discothèque, portez des bouchons d'oreilles.
  • Pour les retirer, attendez d’être au calme pour ne pas exposer brutalement vos oreilles à un volume sonore élevé.
  • Éloignez-vous de la source sonore : fuyez la proximité des enceintes.
  • Accordez-vous régulièrement des temps de pause durant la soirée en vous isolant dans un endroit moins sonore : 10 minutes toutes les 45 minutes ou 30 minutes toutes les 2 heures.
  • Tenez compte de votre état de fatigue : tout comme certaines maladies (otites, rhume...), la fatigue fragilise les oreilles.
  • Attention aux prises d’alcool et de médicaments, elles peuvent déformer la perception auditive et atténuer la sensation de douleur en cas d’écoute de musique amplifiée.
  • Soyez attentif aux signaux d'alerte : des bourdonnements, des sifflements ou une sensation d'oreilles cotonneuses imposent immédiatement de quitter les lieux pour un temps de récupération dans le calme.
  • À l'issue de la soirée sonore, accordez-vous un temps de récupération en restant dans le calme pendant les 12 à 24 heures suivantes.

Les musiciens aussi protègent leur audition !

  • Utilisez un sonomètre afin de savoir à quels niveaux sonores vous êtes soumis.
  • Portez des protections auditives en cas d'exposition régulière à de fortes doses de son.
  • Amortissez la réverbération sonore du local de répétition.
  • Diminuez le niveau sonore individuel et collectif.
  • Accordez-vous régulièrement des pauses sonores et un temps de récupération après une longue répétition ou un concert.

Quand consulter ?

  • L’audition est normale quand il n’y a besoin d’aucun effort pour comprendre ce qui est dit à proximité de soi dans sa langue maternelle.

    Alors au moindre doute, mieux vaut consulter un ORL pour faire vérifier son audition.

  • En cas de bourdonnements ou de sifflements persistant plus de 24 heures : une consultation en urgence s'impose chez un ORL ou directement aux urgences ORL.

    Sans traitement, les lésions peuvent devenir irréversibles sous 48 heures…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 21 Juillet 2016 : 12h07
Source : Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Association AGI-SON, http://www.agi-son.org/. Association de prévention des traumatismes auditifs : www.audition-prevention.org.
A lire aussi
Plus d'articles