Coloration des cheveux : sont-elles nocives pour la santé ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 11 Septembre 2013 : 11h45
-A +A

Nous sommes de plus en plus nombreux et nombreuses à nous colorer les cheveux, plus ou moins fréquemment, et de plus en plus jeunes.

Or les produits de coloration capillaire ne sont pas dénués de dangers pour la santé.

Qu’en est-il et quels conseils pratiques pour ceux qui se colorent les cheveux ?

Quels sont les ingrédients toxiques contenus dans les teintures capillaires ?

En mars 2011, le magazine 60 millions de consommateurs a entrepris d’analyser la composition de 18 teintures capillaires.

Résultat, 17 de ces produits capillaires contenaient des substances chimiques potentiellement toxiques.

Certains d’entre eux contenaient jusqu’à 15 ingrédients pouvant avoir des effets indésirables :

  • ammoniaque,
  • paraphénylènediamine,
  • toluène-2,5-diamine-sulfate,
  • 2,2-methylènebis-4-aminophenol HCI,
  • formaldéhyde, reconnu comme étant cancérigène.

Que risque-t-on à se colorer les cheveux ?

Si certains ingrédients contenus dans les produits de coloration pour cheveux sont cancérigènes (qui augmentent le risque de cancer), ils peuvent également être à l’origine de réactions allergiques, parfois très graves.

Le risque allergique est lié à la concentration en certaines substances (notamment en paraphénylènediamine), mais aussi à la fréquence d’utilisation et à la diversité des ingrédients nocifs dans un même produit.

C’est ainsi que l’on risque des réactions allergiques, même en l’absence d’ammoniaque ou de paraphénylènediamine dans le mélange destiné aux cheveux.

Certaines réactions allergiques se traduisent par l’apparition immédiate d'un eczéma sur le visage et le cuir chevelu, imposant une consultation.

D’autres, bien plus graves, s’accompagnant d’un œdème, imposent un traitement en urgence.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 08 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 11 Septembre 2013 : 11h45
Source : 60 millions de consommateurs, avril 2011, n°459 ; Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), http://www.afssaps.fr/Dossiers-thematiques/Securite-des-produits-cosmetiques/Produits-capillaires/(offset)/1#paragraph_31488British Medical Journal, 334 : 220, février 2007.
A lire aussi
Tatouage au henné : évitez le noir ! Publié le 01/08/2011 - 12h23

Chaque année, un appel à la prudence est lancé à propos des tatouages au henné. En effet, ceux de couleur noire peuvent être à l’origine de réactions allergiques, dont l’incidence augmente en période estivale.

Plus d'articles