Cholestérol. Le ticket gagnant : régime alimentaire + traitement

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 04 Mars 2002 : 01h00
-A +A
Les statines ont considérablement amélioré le pronostic des personnes atteintes de pathologies cardio-vasculaires. Ces médicaments anti-cholestérol sont très efficaces et ils le sont d'autant plus que les malades suivent un régime alimentaire approprié. Diminution des quantités de matières grasses absorbées, préférences pour celles qui sont d'origine végétale ou issues de poissons et augmentation de la consommation en fibre, telles sont les clés d'un traitement plus efficace.

Le cholestérol est un composé chimique indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Mais lorsqu'il circule en trop grande quantité dans le sang, il a tendance à se déposer sur les parois des artères et à en diminuer le diamètre. Or, lorsque les artères coronaires ne laissent pas passer suffisamment de sang ou lorsqu'elles se bouchent, c'est l'infarctus. Deux grandes classes de médicaments permettent de faire baisser le taux de cholestérol sanguin ; les fibrates et les statines.Les statines sont les plus récentes. Elles ont constitué une avancée thérapeutique majeure en diminuant considérablement la mortalité par infarctus du myocarde, en particulier chez les personnes déjà atteintes de pathologies coronariennes. Le traitement par les statines s'accompagne généralement d'un régime hypocholestérolémiant, pauvre en cholestérol et susceptible de faire baisser le taux de cholestérol sanguin.

120 patients souffrant d'hypercholestérolémie ont été inclus dans une étude finlandaise, afin de déterminer l'incidence d'un régime alimentaire sur l'efficacité du traitement par statines.La moitié d'entre eux ont continué à suivre leur régime alimentaire habituel tandis que l'autre moitié devait suivre un régime diététique de type méditerranéen. Les patients de ce groupe avaient pour objectif de réduire leur apport calorique provenant des graisses de 10% et de favoriser l'absorption d'acides gras d'origine végétale, riches en acide linolénique (oméga-3). Ils devaient également augmenter leur consommation de fruits, de légumes et plus généralement de fibres.Chacun de ces groupes a reçu de façon alternative un traitement à base de statines ou un placébo (substance sans effet). Les chercheurs ont alors pu comparer les effets du traitement par statines dans les deux groupes de patients. Les dosages sanguins concernant les graisses et le cholestérol montrent des résultats nettement meilleurs dans le groupe ayant suivi un régime diététique en plus de leur traitement.

Cela signifie donc qu'un régime alimentaire adapté est capable d'accroître les bénéfices liés au traitement. Avec un peu de bonne volonté, il est donc possible de préserver ses artères !Pour réduire la cholestérolémie (taux de cholestérol sanguin), il suffit de réduire ou de supprimer les aliments riches en cholestérol et en matières grasses (triglycérides et acides gras), tels que les œufs (surtout le jaune), les abats, les viandes grasses, la charcuterie et le beurre. De manière générale les graisses d'origine animale doivent être abandonnées au profit des graisses d'origine végétale (huiles d'olive, de tournesol ou d'arachide). Le beurre peut être avantageusement remplacé par de la margarine au tournesol ou au maïs. Quant au poisson, également source d'acides gras protecteurs contre les maladies cardio-vasculaires (Oméga-3), il sera préféré à la viande.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 04 Mars 2002 : 01h00
A lire aussi
Cholestérol : avant les statines, le régime ! Publié le 02/07/2007 - 00h00

Selon une enquête de l'assurance maladie, le nombre de Français prenant un traitement médicamenteux contre le cholestérol (statine) atteint les cinq millions. Or il semblerait que les prescriptions soient rarement conformes aux recommandations. Le point sur la prise en charge des dyslipidémies...

Cholestérol Publié le 25/08/2015 - 12h41

Olivier, levure de riz rouge, artichaut, chrysanthellum : des plantes contre l’excès de cholestérol.L’excès de cholestérol dans l’organisme a des conséquences néfastes sur la santé, notamment sur le système cardiovasculaire. Une bonne hygiène de vie et une alimentation saine peuvent...

Contre le cholestérol : bien manger, bien bouger Publié le 10/12/2007 - 00h00

On ne rigole pas avec le cholestérol car, en excès, il constitue l'un des principaux facteurs de risque cardiovasculaire. Or les maladies cardiovasculaires représentent dans notre pays la première cause de mortalité. Seule solution, prendre son taux de cholestérol en main : bien manger et bien...

Plus d'articles