Cancer : toutes vos questions, toutes les réponses

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Février 2007 : 01h00
Tel est le titre du livre que Marina Carrère d'Encausse et de Michel Cymes viennent de publier et ils tiennent leur promesse ! En plus de 300 questions, ils abordent toutes nos interrogations : comment prévenir, comment dépister, comment diagnostiquer, comment se soigner ? La formule des questions réponses permet d'aller droit au but.
PUB

C'est après avoir organisé et animé une émission sur le cancer sur France 3 que les deux médecins ont eu l'idée du livre : plus de 10.000 questions avaient été posées ce qui montrait bien l'attente d'information du public ! Car nombre de questions attendent des réponses simples et claires. En voici quelques-unes.Quel est l'impact de notre mode de vie sur les cancers ?" On estime que notre mode de vie et nos comportements à risque (le tabagisme ou l'alcoolisme par exemple) expliquent 70% des cancers. Ce nombre effrayant est aussi très positif si l'on se place du point de vue de la prévention. Cela veut dire qu'en modifiant notre manière de vivre, on peut influencer le cours des choses et diminuer le risque d'être malade. " Vous avez bien lu : un tiers des cancers sont évitables simplement et efficacement. Cela vaut le coup de le savoir.

Quel mode de cuisson (des aliments) choisir ?« Quel que soit le mode choisi, la cuisson ne doit être ni trop forte, ni trop longue. La cuisson à la vapeur permet de conserver la plupart des nutriments, elle est préconisée par les nutritionnistes. Les barbecues, grillades ou rôtis ont l'inconvénient de cuire les aliments à une température très haute, ce qui pourrait augmenter le risque de cancers du côlon, du rectum ou de l'estomac. Quant au micro-ondes, accusé de bien des maux, aucune étude n'a confirmé une relation avec les cancers. » Là encore, une information pratique permet de décider en connaissance de cause ce qui est bon pour soi.Quels produits d'entretien utiliser ?En l'absence de législation, il est intéressant d'éviter les produits susceptibles d'être dangereux pour la santé, en prenant le temps de lire les étiquettes : il faut chasser les mentions « formol » (formaldéhyde), « benzène » et se méfier d'un « Ne pas utiliser en local fermé » ou « Ne pas inhaler les vapeurs ». Il vaut mieux choisir les produits avec une mention « sans solvant » ou retourner vers ceux qu'on utilisait autrefois, comme le savon noir, l'huile de lin, le vinaigre blanc » Finalement, prévenir les cancers, c'est très concret !

Comment faire une autopalpation des seins ?« Cet examen se fait 7 à 10 jours après la fin des règles pour celles qui les ont encore, ou à une date fixe et facile pour celles qui les ont encore, ou à une date fixe et facile à retenir pour les autres. Il faut le réaliser tout d'abord debout devant un miroir. On examine les seins les bras le long du corps, les mains sur les hanches puis les bras levés afin d'avoir un changement de taille, de forme des seins ou une anomalie au niveau de la peau. Chaque mamelon est pincé pour chercher un écoulement. Le sein est palpé sur toute sa superficie (petit « truc » : en imaginant qu'il s'agit d'une horloge, il faut palper chaque heure du cadran). Chaque aisselle est examinée par un mouvement en forme de cercle, après avoir tendu le bras du côté examiné. Le côté extérieur du sein, au niveau des côtes, doit aussi être palpé. La palpation est également réalisée allongée sur le dos, une main derrière la tête pour dégager l'aisselle et étirer le sein. »Et plus de 300 questions pour vous aider à bien comprendre les enjeuxComprendre est essentiel pour bien se suivre et pour bien se soigner. Et chacun doit pouvoir trouver les réponses à ses questions. C'est tout le but du livre de Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymès.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Février 2007 : 01h00
Source : Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes. Cancer : toutes vos questions, toutes les réponses Michel Laffont, 2007.
PUB
PUB
A lire aussi
Auto-examen des seins expliqué en vidéoPublié le 19/08/2010 - 14h57

Trop souvent, un cancer du sein est détecté après qu'il se soit étendu à d'autres parties du corps. Un auto-examen régulier des seins est une étape importante pour un dépistage précoce.Les seins chez la femme, sont principalement composés de tissus adipeux et de glandes mammaires. Les...

Autopalpation des seins : quand, comment et pourquoi ?Publié le 17/11/2008 - 00h00

l’autopalpation des seins est un examen simple qui est recommandé dans le cadre du dépistage du cancer du sein. à partir de quel âge l’autopalpation des seins est-elle conseillée, à quelle fréquence, comment procéder et que doit-on rechercher ?

Cancer du sein : avec le dépistage précoce, on en guérit !Publié le 27/10/2004 - 00h00

Le mois d'octobre est teinté de rose, symbole de la lutte contre le cancer du sein. C'est l'occasion d'en parler, d'informer et de soutenir la recherche contre le cancer.Avec 42.000 nouveaux cas par an, le cancer du sein continue à tuer 11.000 femmes chaque année en France.Toutefois, il faut...

Radiothérapie, chimiothérapie, thérapie ciblée, hormonothérapie : les traitements du cancer du seinPublié le 08/01/2003 - 00h00

La radiothérapie, la chimiothérapie et l'hormonothérapie sont utilisées en complément de la chirurgie pour améliorer les chances de guérison du cancer. La radiothérapie consiste à exposer la tumeur ou certains ganglions reliés au sein à des rayons. La chimiothérapie utilise desmédicaments, administrés par voie veineuse le plus souvent, qui agissent contre les cellules cancéreuses. Quant à l'hormonothérapie, elle a pour but de s'opposer à l'action des hormones féminines, les estrogènes, susceptibles de stimuler la croissance des cellules cancéreuses....

Plus d'articles