Bienfaits et méfaits du soleil : le saviez-vous ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 16 Juin 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 01 Août 2013 : 14h30
Le soleil est à la fois notre meilleur ami et notre pire ennemi. Sans lui, pas de vie possible, cependant, il peut être dangereux ! En effet, il est responsable de lésions cutanées, et d'accélération du vieillissement. On en revient toujours à la même constatation, c'est l'excès qui est néfaste.Etes-vous bien sûr de connaître tous les effets du soleil ?

De merveilleux bienfaits

Les rayons du soleil favorisent l'apport en vitamine D, bénéfique à la calcification de nos os. Attention, seules quelques minutes d'exposition par jour à un soleil modéré suffisent.

Le soleil stimule notre moral. C'est la lumière reçue par nos yeux qui « booste » notre moral et qui permet dans certains cas de lutter contre la dépression saisonnière. Notre sensation de bien-être est également améliorée. Certes, une peau bronzée y contribue, mais cette sensation est équivalente à ce que l'on peut ressentir après un bon repas ou lorsqu'on est en vacances plutôt qu'au travail. Les UV sont parfois utilisés comme traitement dans certaines pathologies cutanées, comme notamment le psoriasis et le vitiligo. Mais le degré d'exposition est rigoureusement contrôlé et les patients étroitement surveillés.

Des méfaits très dangereux

Le coup de chaleur est particulièrement dangereux chez les nourrissons et les personnes âgées.

A trop forte dose, l'exposition aux UV provoque des brûlures, c'est le coup de soleil. La peau est rouge et douloureuse. Par la suite, elle pèle, signant la mort de millions de cellules. Plus les couches profondes de la peau sont touchées, plus le coup de soleil est grave. Parallèlement, la répétition des coups de soleil augmente fortement le risque de cancer cutané, d'autant plus s'ils se sont produits durant l'enfance.

Le bronzage peut constituer une protection vis-à-vis du soleil, mais il ne faut pas oublier qu'il est la réponse de la peau à une agression. Les UVA accélèrent le vieillissement de la peau qu'ils soient émis par le soleil ou par des lampes à bronzer. Comme pour le coup de soleil, plus la peau est claire, plus elle est sensible à ce phénomène. La peau perd de sa souplesse, s'assèche, les rides apparaissent et se creusent.

Le cancer de la peau lié aux surexpositions solaires est devenu un véritable problème de santé publique avec plus de 2 millions de nouveaux cas par an dans le monde, dont 200.000 mélanomes malins et 8.250 en France. Tout grain de beauté qui se transforme doit vous amener à consulter un dermatologue.

L'exposition aux UV en association avec la prise de certains médicaments (comme les anti-inflammatoires) rend la peau photosensible et déclenche des réactions exagérées. C'est le cas également avec certains cosmétiques.

Les UV semblent impliqués dans l'immuno-dépression, c'est-à-dire qu'ils diminuent les capacités de l'organisme à lutter contre les risques d'infection.

Le soleil n'épargne pas les yeux. Les UV sont responsables de cataractes, 1ère cause de cécité dans le monde. Selon l'OMS, 20% des cataractes sont liées aux expositions solaires. Jeunes et moins jeunes, portez systématiquement des lunettes de soleil enveloppantes ayant des verres filtrants anti-UV. Les ophtalmies, heureusement rares, sont des brûlures oculaires provoquées par de fortes doses d'UV.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 16 Juin 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 01 Août 2013 : 14h30
A lire aussi
Cabines de bronzage : vrai / faux sur les UV artificielsPublié le 02/07/2013 - 10h13

De nombreuses idées reçues planent sur les UV artificiels délivrés en cabine de bronzage, banalisant cette pratique et contribuant à son expansion. Préparation de la peau au soleil, synthèse de vitamine D, cancer de la peau, prévention et traitement de certaines maladies, etc. Sachez...

Les UV artificiels sont cancérogènes !Publié le 31/07/2009 - 00h00

C'est désormais officiel et clairement notifié : les UV artificiels, comme ceux délivrés par les lampes à bronzer, viennent d'être classifiés comme cancérogènes certains et non plus comme cancérogènes probables. Donc pour échapper au cancer de la peau, évitez de fréquenter les salons...

Plus d'articles