L’automédication poursuit sa progression en France

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 07 Février 2017 : 11h44
Mis à jour le Jeudi 09 Février 2017 : 18h17

Les Français plébiscitent toujours plus l’automédication, mais avec une croissance timide et qui reste en retard par rapport à d’autres pays européens, faute d’accès libre à de nombreux traitements selon l'Afipa.

L'Afipa (Association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable) vient de livrer la 15e édition du Baromètre des produits du selfcare (médicaments d’automédication, dispositifs médicaux et compléments alimentaires) réalisé en collaboration avec OpenHealth. « Le selfcare constitue une réponse adaptée aux nouvelles aspirations des Français et une solution durable pour maintenir le financement solidaire des affections lourdes et/ou de longue durée. En effet, le développement de l’automédication permettrait de dégager 1,5 milliard d’euros d’économies en un an », indique l’Afipa.

Dans quel cadre les Français recourent-ils à l’automédication ?

Ils connaissent le traitement adapté (72%), souhaitent se soigner rapidement (66 %) et veulent éviter des dépenses inutiles à l’Assurance maladie (30%).

Qu’en pensent les professionnels de santé ?

L’automédication est un levier crédible pour désengorger les cabinets médicaux selon 98% des pharmaciens et 59% des médecins, et pour réduire les dépenses de santé selon 94% des pharmaciens et 53 % des médecins.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 07 Février 2017 : 11h44
Mis à jour le Jeudi 09 Février 2017 : 18h17
Source : 15ème BAROMETRE AFIPA 2016 DES PRODUITS DU SELFCARE (JANVIER 2017), http://www.afipa.org/fichiers/20170203124500_030217__DP__Barometre_2016_selfcare.pdf.
A lire aussi
Les 10 commandements de l'automédicationPublié le 01/10/2007 - 00h00

80% des Français font appel à l'automédication, c'est-à-dire qu'ils prennent des médicaments sans passer par leur médecin. Cela leur permet de se soigner tout en gagnant du temps. Reste que plus les médicaments sont potentiellement efficaces, plus ils sont potentiellement dangereux. Comment...

L’automédication en toute sécuritéPublié le 21/01/2011 - 10h35

En 2009, le marché français de l’automédication représentait près de deux milliards d’euros. Quatre-vingt-cinq pour cent des Français auraient recours à une médication sans avis médicalisé*. Une pratique qui nécessite de prendre quelques précautions... Question/réponse avec ...

Plus d'articles